logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Belgium

Action contre le foie gras à Anvers: 14 arrestations administratives

Une soixantaine d’activistes de la cause animale de l’organisation Animal Resistance ont mené dimanche après-midi une action de protestation dans un supermarché anversois. Ils ont pris pour cible le supermarché Cru de la Groenplaats, parce que ce magasin vend du « Bekegemse Foie Gras », issu d’une ferme de Flandre occidentale qui commercialise divers produits du canard. Quatorze activistes ont fait l’objet d’une arrestation administrative car ils refusaient de quitter le supermarché.

A l’intérieur du magasin, une quinzaine d’activistes se sont enchaînés, les autres entonnant une chanson devant montrer leur solidarité envers les animaux soumis au gavage pour la production du foie gras. L’action était filmée et retransmise sur le réseau social Facebook.

Un bus De Lijn pour éloigner les activistes

Samedi, le même groupe avait mené une action sur le site-même du producteur, à la ferme de Bekegem (Ichtegem). « Avec notre action chez Cru, nous voulons montrer que le problème ne se situe pas seulement à la ferme mais que la souffrance des canards est en réalité une conséquence de l’achat de foie gras par le consommateur », a expliqué dimanche Glenn Lemmens, porte-parole d’Animal Resistance. L’organisation souhaite que le supermarché arrête de vendre du foie gras. « Aussi longtemps qu’il y aura la possibilité d’acheter du foie gras, des gens continueront à le faire et des canards et oies souffriront. Une interdiction de la vente est la meilleure option pour arrêter cette souffrance », ajoute un activiste.

La police est intervenue sur place et a demandé aux protestataires de quitter les lieux. Quatorze activistes qui s’étaient enchaînés ont refusé d’obtempérer et ont fait l’objet d’une arrestation administrative. La police avait demandé un bus De Lijn pour éloigner les activistes. Certains ont dû être traînés jusqu’au véhicule, indique la police locale d’Anvers.

Themes
ICO