International

Le parlement catalan a annoncé mardi qu'il allait saisir la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg pour que l'indépendantiste Carles Puigdemont puisse être réinvesti comme président de la région. 

Ce dernier se trouve toujours en exil en Belgique. Le parlement catalan "demandera à la CEDH de garantir les droits politiques et, concrètement, le droit à la participation politique de M. Puigdemont", a affirmé un porte-parole du président du parlement catalan Roger Torrent. La date à laquelle la Cour sera saisie ne semblait pas encore connue mardi.

"Dans le but de protéger les droits de M. Puigdemont à se présenter de façon effective au débat d'investiture, le président du parlement catalan soutiendra une demande de mesures préventives devant la Cour européenne des droits de l'Homme", lit-on dans un communiqué du parlement où les partis indépendantistes sont majoritaires.

Carles Puigdemont, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt en Espagne, entend gouverner la région depuis la Belgique. Mais suite à un recours du gouvernement espagnol contre sa candidature, la Cour constitutionnelle a posé des conditions très strictes pour une éventuelle investiture, exigeant qu'il soit présent au débat.