Le cyclisme belge n’a pas été épargné par le destin ces dernières années.

Le décès de Niels De Vriendt est venu s’ajouter ce samedi à la bien trop longue série noire d’un cyclisme belge décidément touché de plein fouet par le destin ces dernières années…

Bjorg Lambrecht : le grand espoir de la formation Lotto-Soudal est victime d’une chute après une cinquantaine de kilomètres lors de la troisième étape du Tour de Pologne 2019, entre Chorzow et Zabrze. Après avoir heurté un ponton en béton de plein fouet au niveau de la poitrine, il est évacué vers l’hôpital de Rybnik où il décède le jour même (5 août 2019) à 22 ans. L’épreuve du WorldTour rendra hommage au jeune coureur belge lors de sa prochaine édition.

Michael Goolaerts : Equipier de Wout Van Aert chez Verandas Willems-Crelan, l’Anversois participe à son premier Paris-Roubaix en 2018. Il est retrouvé inconscient au bord du second secteur pavé reliant Viesly et Briastre après une chute liée à un arrêt cardio-respiratoire. Héliporté vers le CHRU de Lille dans un état grave, il décède d’un arrêt cardiaque le soir même à 22h40.

Bjarne Vanacker : l’espoir, 20 ans, de l’équipe EFC meurt dans son sommeil le 6 novembre 2017.

Matiz Vander Poorten : le samedi 30 avril 2016, pendant son échauffement avant une course pour débutants à Vinkt, le jeune coureur de Grammont, 15 ans, entre en collision avec un bus. Il décède de ses graves blessures.

Daan Myngheer : professionnel chez Roubaix Lille Métropole, Daan Myngheer est victime d’un malaise pendant la 1re étape du Critérium international, en Corse. Dans l’ambulance qui le conduit à l’hôpital d’Ajaccio, le Flandrien, 22 ans, est victime d’un arrêt cardiaque. Il succombera deux jours plus tard, le lundi 28 mars 2016.

Antoine Demoitié : le 27 mars 2016, le Liégeois Antoine Demoitié est victime d’un accident durant Gand-Wevelgem. Le coureur de Wanty-Groupe Gobert, percuté par une moto, subit un traumatisme crânien qui lui est fatal. Il avait 25 ans.

Jonathan Baratto : jeune coureur du T. Palm-Pôle Continental Wallon, le Remoucastrien, 23 ans, percute mortellement une voiture à Aywaille, le vendredi 12 juin 2015, alors qu’il s’entraînait.

Patrick Gaudy : trois mois plus tôt, le mardi 10 mars 2015, c’est un autre coureur wallon qui avait perdu la vie à l’entraînement à Mont-Saint-Guibert. Patrick Gaudy est renversé par un camion qui manœuvrait et ne l’a pas vu. Il avait fêté son 38e anniversaire la veille.

Igor Decraene : le 30 août 2014, le Flandrien, champion du monde de chrono chez les juniors, 18 ans, est percuté par un train alors qu’il marchait sur des voies de chemin de fer à Zulte.

Kristof Goddaert : le 18 février 2014, le professionnel d’IAM Cycling chute et est percuté par un bus alors qu’il s’entraînait, à Anvers.

Wouter Dewilde : après une lourde chute survenue lors d’une course pour élites sans contrat et espoirs, à Veldegem, le coureur, 35 ans, décède des suites de ses blessures le 1er mai 2013.

Rob Goris : dans la nuit du 5 juillet 2012, le professionnel de l’équipe Accent Jobs - Willems décède durant son sommeil d’un arrêt cardiaque. Il avait 30 ans.

Wouter Weylandt : à 26 ans, le 9 mai 2011, le Gantois est victime d’une lourde chute durant la 3e étape du Giro. Malgré les soins qui lui sont prodigués pendant de longues minutes, le coureur de Leopard-Trek décède.

Dimitri De Fauw : le 6 novembre 2009, le pistier, 28 ans, met fin à ses jours. Il était victime d’une lourde dépression après avoir été mêlé à l’accident mortel qui a coûté la vie au coureur espagnol Isaac Galvez aux 6 Jours de Gand.

Frederiek Nolf : pendant le Tour du Qatar, le coureur de Topsport Vlaanderen meurt dans son sommeil, le 5 février 2009, à quelques jours de son 22e anniversaire.

Tim Pauwels : le frère aîné de Kevin Pauwels, 22 ans, perd la vie dans un cyclo-cross à Erpe-Mere, le 26 septembre 2004, d’un arrêt cardiaque.