logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Belgium

Standard – Malines: après Schoofs, c’est De Camargo qui marque un but à Sclessin (direct 0-2)

Le Standard accueille le FC Malines en clôture de cette journée de Division 1 belge. Avec un objectif très simple : remporter un nouveau succès à domicile afin de réaliser une opération en or, le FC Bruges ayant mordu la poussière en début de journée du côté de l’Antwerp (2-1).

Les faits du match

15e. Alors que le Standard se montre de plus en plus pressant, c’est Malines qui ouvre la marque sur coup franc. Ce dernier est parfaitement botté par Schoofs : le tir surmonte le mur et trompe Bodart. Premier envoi malinois et premier but.

25e. Plus grosse occasion liégeoise de la première demi-heure de jeu. Elle est signée Oulare. Sa reprise de la tête, consécutive à un coup de coin, ne fait toutefois pas mouche. De fait, le ballon passe au-dessus de l’objectif.

35e. Nouvelle opportunité pour Oulare, cette fois consécutive à un centre de la gauche. L’attaquant remporte son duel mais pique trop sa tête. Ainsi, le ballon rebondit lourdement au sol avant de filer au-dessus de la cage de Thoelen.

40e. Frappe puissante de Bastien qui est menaçante. Le portier visiteur est attentif et repousse ce premier tir cadré des locaux.

48e. Formidable effort sur la gauche de Tainmont dont le centre dévié arrive dans les pieds de De Camargo qui tente sa chance. La balle finit sa course sur la barre transversale.

65e. Alors que le Standard prend des risques, un long ballon est dévié vers De Camargo. Tout profit pour l’ancien attaquant des Rouches qui fait le break en faveur de réalistes Malinois.

75e. Carcela fait le show en se jouant de son adversaire direct. Son centre est parfait pour Lestienne qui, en position idéale, loupe complètement la conclusion de ce mouvement limpide en envoyant la balle dans la tribune.

La fiche technique

Les buts : 15e Schoofs, 65e De Camargo.

Standard : Bodart, Lavalée, Cimirot, Boljevic (46e Emond), Lestienne, Gavory, Vojvoda (70e Carcela), Bastien, Laifis, Mpoku, Oulare.

Malines : Thoelen, Van Cleemput, Swinkels, Peyre, Corryn, Van Damme, Hairemans (70e Vanlerberghe), Schoofs, Tainmont (77e Bijker), De Camargo, Vanzeir (59e Togui).

Arbitre : M. Boucaut.

Le direct commenté

Le classement général

La chronique

  • Un monde de murs: murmures

    Par Alain Berenboom

    Ce que l’on criait en 1989 est devenu murmure trente ans plus tard. Et ce que l’on crie aujourd’hui était à peine balbutiant à la fin des années 80.

    A l’époque, l’Europe aspirait plus que tout aux droits de l’homme. Plus qu’aux revendications sociales et économiques, plus qu’aux exigences éthiques. « Liberté ! », clamaient les manifestants de Berlin, Prague, Varsovie, Budapest, Bucarest, qui ont réussi l’impensable, la disparition du communisme en trois coups de cuiller à pot ! (Tandis que leurs camarades chinois se faisaient tailler menu sur la place Tienanmen.)

    A présent, les droits de l’homme semblent passés de mode. Il est même de bon ton chez certains de faire la fine bouche devant ceux qu’ils qualifient de « droit-de-l’hommistes », expression dégueulasse qui justifie le cynisme au nom du soi-disant réalisme. Parmi ces beaux esprits, on trouve pêle-mêle des hommes de droite comme Zemmour ou Sarkozy, autant que de gauche tels Badiou, Védrine ou Chevènement.

    Même notre Ligue...

    Lire la suite

Themes
ICO