Burkina Faso
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Situation nationale : le MJDP invite à la réflexion sur la paix

Ceci est la déclaration liminaire de l’association ” MOUVEMENT DES JEUNES DEMOCRATES POUR LA PAIX (MJDP) ” 

Le MJDP réitère son soutien aux gouvernants du Burkina à travers une conférence de presse et invite les burkinabè par la voix de son président, à l’union et à la cohésion.

Déclaration liminaire

Bonjour mesdames, messieurs, chers journalistes

La voix du MJDP par rapport à la situation nationale est unique puisque le mouvement a toujours prôné la paix, rien que la paix. Pour ce faire il ne ménage aucun effort pour accorder une importance capitale à tout ce qui contribue à la recherche de la paix ou la consolider.

Le mouvement apporte son encouragement au MPSR qui se bat nuit et jour pour rétablir la paix au Faso. Certes, certaines voix plus autorisées que nous l’ont fait. Il serait utopique dans cette situation de critiquer ou profaner des paroles insensées pour médire les actions du MPSR.

Si nous sommes réellement des démocrates, voir même Burkinabè intègre Burkindi nous Burkinabé devons tous sans exception des soutiens, des conseils, de l’aide et des encouragements à l’armée burkinabè qui se tue pour défendre vaillamment la patrie.

Tout en réitérant notre soutien total au MPSR, j’invite tous les Burkinabé à s’unir pour défendre la patrie. Il n’est plus question des débats politiques, des divergences ethniques ou n’importe quelle option de bord politique. Il est donc capital qu’on dise non à ceux qui se tassent derrière la toile pour vilipender des mensonges, des injures, des insanités. Non, nous n’avons pas besoin de ceux-là, car ils ne sont pas les ennemis du MPSR mais des ennemis de tous les burkinabè.

Chers invités, le MJDP vous prie de bien vouloir réfléchir sur la question de la paix.

Le mouvement des jeunes démocrates pour la paix sollicite l’apport, l’effort et le soutien de l’armée pour qu’ensemble nous retrouvions la paix, la quiétude et de ce fait après la transition, on ait une autorité démocratique pour nous guider sur le chemin du développement.

Un malade ne demande qu’à être soigné que ça soit par son ami ou un inconnu ; et notre cher Faso en est un. Chacun est sollicité à apporter sa contribution, surtout pas des critiques sans suggestions.

Chers invités, le MJDP a ouvert cette brèche pour que tout le monde cesse d’injurier les autorités, dire leur incapacité au risque de vous rendre ridicules. Le Burkina Faso n’appartient pas à un groupe d’individus ou de sectes. Par ce biais nous invitons les autorités coutumières et religieuses à se mettre main dans la main pour aider la jeunesse burkinabé à sortir de ce bourbier.

Chers conférenciers, chers invités, nous acheminons vers la fin de notre point de presse et nous vous remercions d’avoir pris le temps de prêter attention à notre intervention. Pensant que nous avons dit haut ce que d’autres pensent plus bas, nous vous prions d’être notre porte-parole fidèle auprès de ceux qui veulent bien le bon devenir de notre cher pays.

Korsimoro, le 11 juin 2022

Le président du MJDP

SAWADOGO Moussa