Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

2 policiers de l'OCRC en prison pour une affaire de 50 000 F

En détention provisoire depuis le 10 mai 2023, un policier en fonction à l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) et son collègue du même office ont comparu, jeudi 27 juillet 2023, à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET).
Un policier en fonction à l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) et son co-prévenu, poursuivis pour « trafic passif d’influence et complicité de trafic passif d’influence », ont comparu, jeudi 27 juillet 2023, à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET).
Selon les faits qui se déroulés en avril 2023 à Cocotomey dans la commune d’Abomey-Calavi, il y a eu une altercation et mouvement de foule lors de l’interpellation d’un présumé cybercriminel et trafiquant de stupéfiants. Un policier de l’OCRC a discuté avec l’homme qui lui aurait remis 50.000 FCFA, a rapporté LibreExpress.
C’est l’homme, présumé cybercriminel et trafiquant de stupéfiants qui a porté plainte à l’OCRC. Le policier et son collègue ont été placés sous mandat de dépôt en mai 2023.
Selon la version du policier, il ne s’agissait nullement d’une interpellation mais un avertissement à l’endroit de l’homme dont il connaissait les activités illégales. Celui-ci se serait mis à crier. Ce qui a provoqué un attroupement.
Selon l’avocat du policier, rien au dossier ne prouve que les 50.000 ont servi à acheter le silence du policier. Le prévenu doit, par conséquent, être relaxé au bénéfice du doute.
Le Parquet spécial de la CRIET a requis cinq (05) ans de prison dont trois (03) ans ferme et un million FCFA d’amende contre le policier de l’OCRC et son co-prévenu.
La CRIET rendra son verdict le 12 octobre 2023.
M. M.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

28 juillet 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah