Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

#Benin / #Débat_d_Orientation_Budgétaire : Face au Ministre des Finances, les députés #UP_le_Renouveau, #BR et #LD expriment des préoccupations sur 2023 et 2024

Écoutez cet article en audio

En prélude à l’examen du Projet de loi de finances, gestion 2024 et comme l’imposent les dispositions de l’article 59 de la loi organique N°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, le Parlement béninois, au cours de sa séance plénière ce mercredi 14 juin 2023,  a procédé au Débat d’Orientation Budgétaire (DOB).
Sous la houlette du Président Louis G. VLAVONOU et en présence du Ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, les députés ont écouté le contenu du Rapport de la Commission des Finances sur le DOB avant de faire leurs observations sur la gestion 2023 et les perspectives envisagées pour 2023.

En réaction aux informations fournies par le Ministère de l’Économie et des Finances et contenues dans le rapport sus cité, les députés Natacha KPOCHAN, Gladys TOSSOU, Maixent DJEIGO, Nicaise FAGNON, Jérémie ADOMAHOU et Natondé AKE  du groupe parlementaire Union Progressiste le Renouveau, ont soulevé des préoccupations relatives aux infrastructures routières, aux aménagements hydroagricoles, à l’accompagnement des acteurs dans la promotion des filières agricoles, au financement de la formation professionnelle, à la Fogeca, à la fiscalité au niveau des communes, à l’extrémisme violent, au programme de renforcement du désenclavement des communes, à l’accompagnement nécessaire aux programmes agricoles, la généralisation des factures normalisées, à l’appui à l’apurement des dettes des projets achevés. Le Président du Groupe parlementaire Up-le Renouveau, pour clore l’intervention des siens, a félicité l’Exécutif pour ses efforts visant à augmenter les ressources allouées à la lutte contre le paludisme et au désenclavement des chefs-lieux. 

Les préoccupations des députés BR

Le député Adjibadé KOUSSONDA du Bloc Républicain, a pour ce qui le concerne a eu plusieurs préoccupations. Il a d’abord voulu comprendre les dispositions prises par le Gouvernement pour améliorer les ressources propres des communes avant de souhaiter une accélération du processus de découpage des unités administratives. Il a par la suite souhaité que le soit accélérée ainsi que la construction de la bretelle Ikpinlè-Adja Ouèrè et la finition des travaux de l’hôpital de zone de Pobè. Son collègue Lambert AGONGBONON s’est, quant à lui, préoccupé de la   meilleure gestion des subventions destinées au secteur agricole avant de reconnaître et de saluer la résilience du Gouvernement face aux chocs mondiaux.

Eric Houndété et ses collègues ” Les Démocrates” s’interrogent et proposent
Du côté des députés “Les Démocrates”, c’est l’honorable Nouréni ATCHADÉ qui aouvert le bal des interventions. Le président du groupe parlementaire “LD” a d’abord exprimé un vœu : une hausse ses dotations liées à l’enseignement secondaire général, au programme d’alphabétisation, à la recherche, à l’Enseignement supérieur, à la microfinance, à l’eau potable. Il a ensuite interrogé le Ministre de l’Économie et des Fiances sur l’impact de la suppression de la subvention du carburant au Nigéria sur le Bénin et surtout la position de la courbe de l’endettement du Bénin.

Saisissant la balle au rebond, son collègue et Président du parti “Les Démocrates”, l’honorable Éric HOUNDETÉ a demandé quel est l’impact du “carburant TINUBU” sur le Bénin, la liste des industries dont la prospérité contribue à la croissance du Bénin, les raisons de la persistance de la faim en dépit des prouesses agricoles réalisées ces derniers temps, les dessous de la crise du Soja… La situation de la déconcentration de l’administration, la formation des Enseignants et la promotion des filières agricoles ont été les de préoccupations des députés Kamal OUASSAGARI, Léon DEGNY

#VisBen, #Wasexo
J-Marc Aurel AGOSSOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)