Canada

Des Libanais de Québec grandement attristés

La communauté libanaise de Québec est sous le choc au lendemain des explosions qui ont soufflé une bonne partie de Beyrouth et meurtri le pays, déjà affaibli économiquement.

• À lire aussi: Explosions à Beyrouth: la mobilisation internationale s’organise

• À lire aussi: Hommage rendu aux victimes de Beyrouth

• À lire aussi: Chaos et colère à Beyrouth

« Ça me fait de la peine. Surtout lorsque j’entends qu’il y a des milliers de blessés et tous ces morts », confie Farouk Cheikha, un homme d’affaires de Québec originaire du Liban.

« Catastrophique »

Ce propriétaire de boutiques de vêtements pour femmes se console de savoir qu’il ne compte aucun proche parmi les victimes.

Mais il ne peut s’empêcher de penser à cette ville où il a habité et à tous les dégâts qui vont changer à tout jamais le visage de Beyrouth.

« C’est arrivé pas loin d’une rue magnifique : la rue Maarad. C’est une rue qui était faite de façon extraordinaire, avec une ancienne architecture médiévale et orientale et de grands lustres. C’était de toute beauté, et là, c’est complètement détruit. Je trouve ça désolant », poursuit-il.

Farouk Cheikhabr iHomme d’affaires/i

Photo courtoisie

Farouk Cheikha
Homme d’affaires

L’homme confie que le Liban souffrait déjà énormément au point de vue économique et la pandémie a affaibli davantage le pays. Ces explosions étaient la dernière chose dont les Libanais avaient besoin.

« C’est la cerise sur le gâteau. C’est catastrophique pour les Libanais », se désole M. Cheikha.

« C’est épouvantable »

De son côté, Tony Tannous, fondateur des restaurants La Galette Libanaise, s’inquiète car il est sans nouvelles d’un ami depuis les explosions.

« Il ne répond pas à l’appel depuis hier [mardi] et je n’ai toujours pas de nouvelles encore », laisse-t-il tomber.

Il se dit également très attristé de voir le pays d’origine de ses parents vivre une telle tragédie.

Le drame lui a fait remettre en perspective les soucis vécus ici.

« Si on fait une introspection, on a été enfermés chez nous deux mois, tout le monde a capoté. Là, il faut mettre un masque et tout le monde capote. Mais tu prends une douche chaude et quand tu vas à l’épicerie, il y a de la nourriture. Ce n’est pas le cas là-bas », se désole-t-il.

Don à la Croix-Rouge

Le restaurateur songe à envoyer un pourcentage des recettes de sa compagnie à la Croix-Rouge libanaise afin d’acheter le nécessaire pour soigner les gens, ce qui manque dans le pays, selon lui.

« Les infections, c’est une question de temps. Plein de monde aura des infections graves et le bilan va s’alourdir », se désole M. Tannous.

Football news:

Juve have leased Morata from Atletico for 10 million euros with the right to buy out for 45 million
Barcelona and Atletico have agreed a move for Suarez (Fabrizio Romano)
At the 1950 world Cup, Amateurs from the United States beat England. The coach of the Americans compared their players to sheep, and the author of the winning goal went missing
Dan Henderson made his debut for Manchester United at the age of 23. He made 141 appearances on loan
Shaka Hyslop: Many black players do not see the point in coaching courses, believing that they will not be called for an Interview
Barcelona have offered Norwich 5 million pounds for the loan of Aarons
Should, should not, but he will pass. It seems that Suarez dishonestly passed the EU passport exam-the scheme was revealed through wiretapping