logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Gala des prix Gémeaux: District 31 tout feu tout flamme

Comme le Gala des prix Gémeaux, District 31 a fait des flammèches hier. Même un incendie sur scène n’a pas réussi à freiner sa récolte de trophées. 

Gagnante de quatre trophées en après-midi, la série policière de Luc Dionne a doublé sa récolte en soirée, en raflant notamment le Prix du public, une récompense décernée à l’émission coup de cœur des téléspectateurs. Le feuilleton de Radio-Canada a devancé Discussions avec mes parents, En direct de l’univers, La vraie nature et Ruptures au scrutin populaire. Du côté des catégories réservées aux séries quotidiennes, où l’opposition venait uniquement de Clash, District 31 a tout raflé.

Au micro, la productrice Fabienne Larouche a profité du moment pour souligner le combat à armes inégales que mènent les artisans québécois contre les Netflix, Amazon et autres puissants géants étrangers. « On n’a pas autant d’argent qu’eux, mais on a autant de talent, on a autant de passion. On va rester pour – et avec – le public québécois », a-t-elle déclaré sous les applaudissements.

Ailleurs, la septième et dernière saison d’Unité 9 a été élue Meilleure série dramatique annuelle, en plus de permettre à Ève Landry et Geneviève Schmidt de remporter des prix d’interprétation. Du côté des séries dramatiques saisonnières, Plan B s’est avérée le plan A de l’Académie pour une deuxième année consécutive. L’excellente deuxième saison du drame de science-fiction d’ICI Tou.TV Extra a également permis à Sophie Lorain de tirer son épingle du jeu.

M’entends-tu? fait du bruit

Le retour de Télé-Québec en fiction adulte a été salué à quatre reprises grâce à M’entends-tu?, qui a remporté les prix du Meilleur premier rôle féminin (comédie) pour Florence Longpré, du Meilleur texte, de la Meilleure réalisation et du Meilleur rôle de soutien (comédie) pour Christian Bégin. Au gala en après-midi, le lauréat a répondu aux critiques qui reprochaient aux producteurs du feuilleton de l’avoir embauché pour interpréter une femme transexuelle. « Les comédiens, notre job est – par définition – une job d’appropriation culturelle, d’appropriation sexuelle. C’est quelque chose qu’on fait toujours avec empathie, avec compassion, avec rigueur. C’est ça notre job : c’est de jouer quelqu’un d’autre ».

Malgré la domination de M’entends-tu? dans plusieurs grandes catégories, Lâcher prise a encore une fois été élue Meilleure comédie. Quant à Fabien Cloutier, il s’est adjugé le trophée du Meilleur premier rôle comique pour Léo, une série de Club illico.

Révolution détrône En direct

Si Radio-Canada a dominé la plupart des catégories en fiction, TVA s’est reprise ailleurs. La première saison de Révolution a détrôné En direct de l’univers pour s’emparer du titre de Meilleure série de variétés, et pour une deuxième année consécutive, La vraie nature a été sacrée Meilleure émission d’entrevues. Au micro, l’animateur Jean-Philippe Dion a défendu les « émissions de vedettes », expliquant qu’elles sont nécessaires pour préserver notre écosystème culturel.

En feu !

Impossible de parler des 34es prix Gémeaux sans mentionner le feu qui s’est déclaré sur scène durant le monologue de Véronique Cloutier. Professionnelle jusqu’aux bouts des ongles, l’animatrice a géré la situation avec tout l’aplomb qu’on lui connaît, quittant les lieux juste avant qu’une flamme tombe au sol. En fin de compte, rien de tragique à signaler. On blâme les effets pyrotechniques du numéro d’ouverture, qui était – hormis cet incident – fort réussi. Mariant chant, danse et sketchs, cette entrée en matière était rassembleuse et festive.

Parmi les autres bons coups du gala, citons la présence du joueur de tennis Félix Auger-Aliassime (et Bianca Andreescu via vidéo), les vidéodescriptions bonifiées (par Rodger Brulotte, entre autres), l’hommage surprise à Béatrice Picard et – bien entendu – la présentation du Prix du public par quelques-uns des individus responsables des grands moments d’émotions des 12 derniers mois (De garde 24/7, Deuxième chance, Faire œuvre utile).

Remerciements inspirés

Du côté des remerciements, on gardera en mémoire ceux de Florence Longpré et de Fabien Cloutier (à fleur de peau comme on l’a rarement vu).

Mention spéciale à Joëlle Paré Beaulieu, qui s’est illustrée au prégala diffusé à ICI ARTV non seulement en remportant un prix d’interprétation pour Les éphémères, mais en racontant l’anecdote suivante une fois sur scène : « C’est mon premier Gémeaux, mais ce n’est pas le premier trophée que je prends dans mes mains, parce que je gardais chez Guy Mongrain quand j’étais petite, et ô que j’en ai passé des soirées à tripoter ses Métrostar ! ».

Ce qu’ils ont dit

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« On a tellement dit ‘‘On va mettre le feu dans place avec notre numéro’’, c’est ça qu’on a fait ! »

-Véronique Cloutier, après qu’un incendie s’est déclaré sur scène.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« Merci à mes fils de comprendre l’absence et d’être aussi généreux au retour. »

-Fabien Cloutier (Léo)

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« Luc Dionne. À cause de toi, y’a 2 millions de personnes qui m’haïssent. »

-Patrice Godin (District 31)

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« Révolution, j’adore ce show-là. Sauf une affaire : la danse. »

-Sébastien Dubé des Denis Drolet

Photo Agence QMI, Joël Lemay

« Oublions pas que c’est notre télé et que c’est l’fun quand on est tous dedans. »

-Florence Longpré (M’entends-tu?)

Voici tous les gagnants du 34e Gala des prix Gémeaux:
  

Meilleur premier rôle féminin : comédie
Florence Longpré (M’entends-tu?)
  

Meilleur premier rôle masculin : comédie
Fabien Cloutier (Léo)
  

Meilleure série de variétés ou des arts de la scène
Révolution
  

Meilleur premier rôle masculin: série dramatique quotidienne
Patrice Godin (District 31)             

Meilleur premier rôle féminin: série dramatique quotidienne
Hélène Bourgeois-Leclerc (District 31)
  

Meilleure animation : jeunesse
Pascal Barriault, Valérie Chevalier, Marilou Morin et Pascal Morissette (Cochon Dingue)
  

Meilleure émission ou série d’entrevues ou talk-show
La Vraie Nature
  

Meilleure interprétation : humour
Pierre Brassard, Véronique Claveau, Anne Dorval, Patrice L’Écuyer et Claude Legault (Bye Bye 2018)
  

Meilleure animation : téléréalité
Marie-Ève Janvier (L’Amour est dans le pré)      

Meilleure comédie
Lâcher prise
  

Meilleure série dramatique annuelle
Unité 9
  

Meilleure série dramatique
Plan B
  

Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : documentaire
Street rap - Le son dans la rue
  

Prix du public Fonds Cogeco
District 31
  

Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
Claude Legault (Mensonges)
 

Meilleur premier rôle féminin : série dramatique
Sophie Lorain (Plan B)

Meilleur premier rôle masculin: série dramatique annuelle
Stéphane Demers

Meilleur premier rôle féminin: série dramatique annuelle
Ève Landry

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO