logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

La démission du maire de Saint-Jérôme réclamée

Première séance du conseil municipal à Saint-Jérôme depuis les révélations de deux anciens conseillers sur le maire Stéphane Maher, qui conteste les accusations.

Les ex-conseillers Mario Fauteux et André Marion ont affirmé à notre Bureau d’enquête que le maire leur avait offert des emplois s'ils acceptaient de quitter le parti.

Le maire a fait parvenir une lettre mardi après-midi. «Il est de la prérogative du chef d’un parti politique d’autoriser ou non des candidatures. Cette décision était motivée à la fois par des questions de confiance et de transparence», peut-on lire.

«En temps et lieu, je présenterai ma version des faits aux instances appropriées et non pas sur la place publique. Je suis certain d’être entièrement blanchi de toute accusation», poursuit le maire.

Des citoyens entendent demander la démission du maire, une décision appuyée par la conseillère municipale indépendante Nathalie Lasalle.

«Le maire n’a plus aucune autorité à siéger. Il a menti en faisant parvenir un communiqué de presse où il disait n’avoir jamais offert d’emploi à ces deux conseillers municipaux, il a menti à toute la population de Saint-Jérôme et au Québec», insiste-t-elle.

«Il a brisé son serment d’honneur, d’honnêteté, d’intégrité et de vérité. Déjà là, avec le serment qu’il a prononcé, c’est brisé, il n’a plus la confiance de la population», conclut-elle.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO