This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La natation, un autre sport raciste?

Hier, je vous ai parlé de ces « experts » qui croient que les sports de plein air comme le ski, la raquette ou la randonnée pédestre sont « mal adaptés » aux gens « racisés ».

Eh bien, un autre sport serait discriminatoire envers les Noirs.

La natation.

UN SPORT DE BLANCS ?

C’est Le Soleil qui nous a appris ça samedi. 

« Pour diplômer en techniques policières, les candidats doivent réussir un test éliminatoire de natation qui est exigé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Or, cette épreuve défavorise les étudiants noirs, qui grandissent dans une culture où l’apprentissage de la natation est peu répandu, soutient une plainte qui a été déposée par un autre étudiant noir en techniques policières ce printemps à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. »

Vous avez bien lu.

Un étudiant en techniques policières a déposé une plainte à la Commission des droits de la personne car le ministère de l’Éducation l’oblige à passer un test de natation.

Et la natation serait surtout un « sport de Blancs ».

On croit rêver quand on lit ce genre de textes... Pourtant, c’est vrai. Ça s’est vraiment passé.

« Alors que les cours de natation sont un rite de passage pour les enfants au Québec, souligne la plainte, les immigrants sont moins susceptibles d’apprendre à nager, nous dit Le Soleil.

Au Canada, les Noirs ont eu historiquement moins accès aux piscines et aux leçons de natation que les Blancs, notamment par manque de ressources financières... »

Comme si tous les Blancs avaient une piscine dans leur cour ! Et les piscines publiques ? Elles ne sont pas accessibles aux gens de couleur ?

DISCRIMINATOIRE ENVERS LES PAUVRES !

Si on suit cette logique, une personne ayant grandi dans un milieu modeste pourrait porter plainte à la Commission des droits de la personne sous prétexte que le ministère de l’Éducation l’oblige à passer un examen de lecture et qu’il n’y avait pas beaucoup de livres chez elle !

La lecture serait une activité discriminatoire pour les pauvres ! 

Les enfants pauvres doivent marcher jusqu’à la bibliothèque publique alors que les riches, eux, ont des bibliothèques bien garnies chez eux !

Annulons les examens de lecture pour les gens qui gagnent moins de 35 000 $, alors ! Et pour les élèves « racisés », qui sont moins riches – donc, moins exposés à la lecture – que les élèves blancs !

Et que dire de la musique ? Ce n’est pas tout le monde qui a un lecteur CD à la maison ! Et ce n’est pas tout le monde qui a grandi dans une maison où on écoutait de la musique, où on avait accès à de la culture !

Et c’est sans parler des sciences. Qui a eu la chance d’avoir un laboratoire dans son sous-sol ou des parents chimistes ?

Tant qu’à jouer à la victime...

DU RACISME PARTOUT

Je le dis et le redis : il est parfaitement louable de lutter contre le racisme et les discriminations.

Mais à un moment donné, faut pas charrier.

Le ski est raciste, la marche à pied est raciste, la natation est raciste, le ping-pong est raciste...

Si tout est raciste, rien ne l’est vraiment.