logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

La SAQ a perdu 2,6 M$ dans une coentreprise

La Société des alcools du Québec (SAQ) a englouti 2,6 millions $ dans la plateforme Global Wine and Spirits qui n’a jamais livré les résultats attendus.

La SAQ a décidé de se retirer de la coentreprise M.-C. SEC avec la société technologique Mediagrif en juillet dernier après une décision de son conseil d’administration. La SAQ détenait 50 % de la coentreprise lancée en l’an 2000.

La SAQ n’a jamais voulu dévoiler au Journal les détails financiers de son aventure dans la coentreprise M.-C. SEC.

Or, après une demande d’accès à l’information, la SAQ a révélé qu’elle avait finalement perdu 2,6 millions $ dans la coentreprise qui gérait la plateforme de transactions Global Wine and Spirits.

Lancée en l’an 2000, Global Wine and Spirits devait devenir « la » plateforme mondiale permettant aux fournisseurs et acheteurs de vins et de spiritueux de faire des affaires entre eux.

En tout et pour tout, la SAQ dit avoir investi 5,4 millions $ dans la coentreprise alors qu’elle dit avoir reçu lors de la dissolution des activités un montant de 2 millions $ (dont 1,6 M$ en parts sociales). Au fil du temps (18 ans), la SAQ affirme avoir touché également 800 000 $ en royautés.

« Les parties ont récemment pris la décision de dissoudre cette société en commandite après avoir évalué que le potentiel futur de développement était limité », a indiqué hier un porte-parole de la SAQ, Mathieu Gaudreault.

Départ chaotique

La plateforme Global Wine ans Spirits devait pourtant connaître beaucoup de succès. Or, six ans après son lancement, le géant mondial de la logistique J.-F. Hillebrand, qui était partenaire avec 10 % des parts, a quitté le navire.

Hier, personne chez Mediagrif n’était disponible pour commenter le dossier.

Rappelons que dans son avancée à l’international, la SAQ avait également perdu 15,8 millions $ dans la coentreprise Twist avec ses partenaires (le Fonds FTQ et Fondaction CSN). Lancée en 2010, la coentreprise Twist n’a jamais été en mesure de générer un rendement positif. Twist devait devenir un important grossiste international en vins.

Projet Global Wine and Spirits

Perte de 2,6 M$

Projet Twist

Perte de 15,8 M$

Perte totale : 18,4 M$

Themes
ICO