Canada

Le Drakkar tentera de secouer sa torpeur face aux Foreurs

Navigation
close
L’entraîneur-chef du Drakkar Jon Goyens reconnaît que tous les membres de l'équipage devront redoubler d’efforts afin de mettre un terme à la tempête qui secoue actuellement le navire.

Photo Mario Dechamplain L’entraîneur-chef du Drakkar Jon Goyens reconnaît que tous les membres de l'équipage devront redoubler d’efforts afin de mettre un terme à la tempête qui secoue actuellement le navire.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU – Battus à ses cinq dernières parties, le Drakkar de Baie-Comeau tentera de nouveau de secouer sa torpeur, samedi après-midi, quand il accueillera la visite des Foreurs de Val-d’Or.

Les deux formations des régions éloignées disputeront ainsi le premier match d’un programme double, qui se complétera au centre Henry-Leonard dimanche après-midi.

Limités à une maigre victoire (fiche de 1-5-1-3) à leurs dix derniers matchs, les membres de l’équipage en arrachent et leur confiance fragile se fait vite sentir sur la patinoire.

Les Nord-Côtiers semblent incapables d’afficher un rendement constant pendant 60 minutes. « Nous allons commencer par jouer 20 bonnes minutes à la fois et tenter de poursuivre par la suite », a vite mis en contexte le pilote Jon Goyens.

Victimes d’un revers de 4-2 face aux Remparts jeudi, les vikings du navire détenaient pourtant une avance de 2-0 avant de voir, comme c’est souvent le cas depuis les récentes semaines, les choses s’écrouler dans la dernière portion de la rencontre.

« Il faut afficher plus de constance dans notre jeu. Chaque joueur doit être conscient de son rôle et de ce qu’il peut apporter pour respecter la philosophie et le style de notre équipe. Nous aussi, comme entraîneurs, il faut se regarder dans le miroir », a répété le dirigeant.

Conviés à visionner plusieurs extraits vidéo au lendemain de cette sortie difficile face aux Diables rouges, les joueurs du Drakkar n’auront pas le choix de se retrousser les manches et ce, avec seulement 14 matchs à disputer au calendrier.

« Tout le monde devra redoubler d’efforts afin de bien travailler collectivement. C’est à nous d’agir pour s’en sortir, car ce ne sont pas les autres équipes de la ligue qui vont le faire à notre place », a assuré Goyens, qui pourra compter sur le retour au jeu de son capitaine Nathan Légaré.

En bref

Excellent malgré la tempête qui secoue actuellement le navire, le gardien de but Lucas Fitzptrick continue de donner une chance à son équipe de gagner à chaque match et sera de retour à son poste...Opposés aux Saguenéens de Chicoutimi, vendredi soir, les Foreurs amorcent une séquence intense de trois parties en moins de 48 heures sur des glaces étrangères.