Canada

«Le père Noël doit mourir»: quand il faut tuer Noël

Navigation
close
Mel Gibson

Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il était une fois un petit garçon appelé Billy (Chance Hurstfield) qui voulait se venger du père Noël. Il a donc engagé un tueur à gages (Walton Goggins, toujours impeccable dans un rôle de méchant) pour occire Christopher Kringle (Mel Gibson, parfait). 

Dans Le père Noël doit mourir, comédie noire et absurde du temps des Fêtes, le père Noël existe vraiment. Il habite à Euréka, une petite ville du cercle polaire, avec sa femme Ruth (Marianne Jean-Baptiste, toujours égale à elle-même). Mais le père Noël est fatigué. Fatigué de devoir se battre avec le gouvernement américain pour être payé décemment et fatigué que l’esprit des Fêtes disparaisse peu à peu. «Nous sommes pourtant une industrie qui génère trois milliards de dollars», lance-t-il notamment à sa femme dans un accès de découragement.

Scénaristes et réalisateurs, les frères Ian Nelms et Eshom Nelms (Waffle Street) livrent ici des propos décapants sur la société dans laquelle nous vivons, un monde dans lequel un enfant – d’une famille riche – se concentre uniquement sur son succès, terrorise une petite fille et engage un tueur à gages parce qu’il a reçu un morceau de charbon pour Noël. Le scénario ne fait donc pas dans la dentelle et l’univers ressemble à une espèce de réalité alternative dans laquelle tout est devenu sombre. L’humour est grinçant, ce genre d’humour réservé aux adultes, cet humour qui fait que le père Noël se reconvertit dans la fabrication de pièces d’avion pour l’armée.

Le père Noël doit mourir se situe dans la lignée du long métrage Le père Noël est une ordure ou de Gremlins (sans le côté optimiste de Steven Spielberg). C’est un antifilm de Noël, parfait en ces temps où on a décidément besoin de se défouler un peu. 

Disponible en vidéo sur demande (Illico, Itunes)

Football news:

Milan will give defender Conti Parma on loan with a mandatory buyout for 7 million euros
Koeman on the removal of Messi: I don't know how many times he was fouled. He tried to circle, but it didn't work
Marseille is close to renting Milik for 8+3.5 million euros for 1.5 years with the right to buy out
Koeman on 2:3 with Athletic: It's not a step back. Barcelona will still show that they are on the right track
Griezmann has scored 5 goals in the last 4 finals
Messi went mad: he hit his opponent on the head and got his first red card for Barca (753 matches!)
Barcelona screwed up. We did not defend well, no one suggested to each other. Griezmann on 2:3 with Athletic