This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le sort s’acharne sur une famille

Quelques heures après qu’un père de famille de trois enfants eut perdu son combat contre le cancer, l’un de ses fils est mort dans un violent accident de voiture au Saguenay. 

• À lire aussi: Accident mortel au Saguenay: les deux occupants d’un véhicule ont perdu la vie

«Je suis complètement démolie. On a l’impression que c’est un cauchemar et qu’on va se réveiller, mais [deux jours ont passé et] le cauchemar est toujours là», lâche Jessy Desgagné entre deux sanglots. 

Jessy Desgagné doit faire le deuil de son conjoint et de son fils.

Photo tirée de facebook

Jessy Desgagné doit faire le deuil de son conjoint et de son fils.

Jeudi après-midi, après plusieurs heures dans le coma, son conjoint, Yannick Larocque, s’est éteint après s’être battu durant six mois contre un cancer généralisé. Le résident de Chicoutimi venait d’avoir 40 ans et était père de trois garçons âgés de 11 à 18 ans.

Plus tôt ce jour-là, Jean-Phillip, le plus vieux de ses fils, est sorti de la maison pour éviter d’être présent quand son paternel allait rendre l’âme. Il a passé la journée avec des amis pour «s’aérer l’esprit». 

«Il ne supportait pas de voir son père dans cet état, il avait besoin de respirer. J’aurais fait pareil à son âge», explique Roger Tremblay, le grand-père du jeune homme.  

C’est la dernière fois que sa famille l’a vu vivant. 

Embardée mortelle 

Vers 20h30, la voiture dans laquelle il était passager a fait une violente sortie de route suivie d’un capotage dans une courbe sur le rang des Aulnaies, à Saint-Ambroise. 

L’accident est survenu sur le rang des Aulnaies, à Sainte-Ambroise.

Photo courtoisie

L’accident est survenu sur le rang des Aulnaies, à Sainte-Ambroise.

Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans cette embardée. 

L’impact n’a laissé aucune chance au jeune passager, dont le décès a été constaté à l’hôpital. Le conducteur de 32 ans et ami de Jean-Phillip, Étienne Michaud, a lui aussi péri dans l’accident, quelques heures plus tard. 

Vague d’amour 

D’après la Sûreté du Québec (SQ), l’alcool, la drogue, la vitesse et l’état mécanique du véhicule pourraient avoir contribué à l’embardée. Toutefois, l’enquête est toujours en cours pour établir les circonstances exactes du drame. 

«Il était en route pour venir me retrouver, souffle tristement Mme Desgagné. La police a dû me reconduire à l’hôpital pour identifier son corps parce que je n’avais pas la force...»

Sur les réseaux sociaux, les messages d’amour et d’empathie ont déferlé pour le jeune homme parti trop tôt. «Aujourd’hui, une partie de moi est partie. Mon meilleur ami [...] tu es décédé cette nuit en emportant un peu de chacun d’entre nous», a écrit Henri-Yves Brassard. 

Le conducteur du véhicule, Étienne Michaud, 32 ans, a lui aussi été tué dans l’accident.

Photo tirée de facebook

Le conducteur du véhicule, Étienne Michaud, 32 ans, a lui aussi été tué dans l’accident.

«Je refuse d’y croire. [...] Tu étais une personne merveilleuse, un des meilleurs amis qu’on pouvait avoir. [...] Tu me manques déjà, man, déjà», indique de son côté Laurence Fillion.

Les funérailles conjointes de Yannick Larocque et de son fils Jean-Phillip auront lieu samedi prochain à Chicoutimi. 

Une campagne de financement GoFundMe a été lancée par un proche de la famille pour lui permettre de payer les frais funéraires et les dépenses urgentes liées au départ soudain des deux hommes.

À VOIR AUSSI: