logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Les choses vont mal à Cincinnati

Le FC Cincinnati, qui s’amène au Stade Saputo samedi soir, est la pire équipe de la MLS.

La formation dirigée par l’ex-entraîneur de l’Académie, Yoann Damet, en est à sa première saison dans le circuit Garber et elle se débat avec les affres d’une équipe d’expansion.

Cincinnati n’a amassé que 18 points jusqu’à maintenant en vertu d’un dossier de 5-21-3 et présente la pire défensive de la ligue avec 72 buts accordés.

L’attaque arrive, elle aussi, au tout dernier rang avec 29 buts marqués pour un hallucinant écart de -43, de loin le pire du circuit. Les Whitecaps de Vancouver sont seconds à ce chapitre avec un ronflant -23.

En toute logique, on voit là une proie facile pour l’Impact, mais il semble que la logique ne tienne pas souvent avec cette équipe cette saison.

Difficile

L’Impact s’est présenté à Cincinnati le 5 mai dernier alors que Damet, seulement 29 ans, venait de prendre la relève d’Alan Koch. Il avait remporté son premier match par la marque de 2 à 1 contre le club qui l’a vu grandir comme entraîneur.

Mais les choses se sont gâtées depuis. Koch a été remercié après 11 matchs au cours desquels il avait amassé seulement 8 points (2-7-2).

Depuis qu’il a pris le relais, Damet présente un dossier de 2-14-1, bon pour 7 points en 17 rencontres. Ce n’est malheureusement pas grand-chose pour écrire à sa mère.

Et en plus, il sera privé de l’attaquant Fanendo Adi, blessé à un mollet, et du milieu Kekuta Manneh, suspendu après avoir reçu un carton rouge.

Atroce

Cincinnati traverse une séquence particulièrement mauvaise avec neuf matchs sans victoire, soit deux séquences de quatre revers consécutifs entrecoupées d’un match nul.

Le jeu défensif a été carrément atroce lors des quatre dernières rencontres au cours desquelles l’équipe du sud de l’Ohio a accordé 15 buts et n’en a marqué que 4.

Cincinnati a accordé plus de trois buts à douze reprises cette saison, encaissant quatre et cinq buts à trois reprises dans chacun des deux cas. Il y a également eu un match de sept buts. Ça, l’Impact peut le comprendre.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO