Canada

Les Foreurs refont le coup aux Sags

Navigation
close
Maxence Guenette

PHOTO D'ARCHIVES Martin Chevalier Maxence Guenette

Coup d'oeil sur cet article

Au hockey, un vieil adage raconte que la pire avance est de deux buts. Après avoir fait le coup au Saguenéens la semaine passée, les Foreurs de Val-d’Or ont encore un fois comblé un déficit de deux filets hier soir. Cette fois, Maxence Guenette a joué les héros pour les visiteurs en marquant en prolongation, causant ainsi la défaite des Saguenéens par la marque de 3 à 2.

Après s’être fait faire le coup de la remontée par les Foreurs lors du dernier match, les Sags n’avaient pas l’intention de se faire encore avoir par ces derniers lors du deuxième vingt. Malgré 14 lancers en direction de la cage de Foreurs, les hommes de Yanick Jean n’ont pas réussi à inscrire un seul autre filet, mais ont tout de même complètement dominé les visiteurs. Si bien qu’après 40 minutes, les Saguenéens menaient 33-13 au chapitre des tirs au but.

Les choses se sont quelque peu moins bien déroulées lors du dernier vingt alors que les visiteurs ont refait le coup aux Saguenéens. En retard 2 à 0, les Foreurs ont marqué à deux reprises avec l’avantage d’un homme en moins de cinq minutes pour créer l’égalité dans la partie et finalement quitter Chicoutimi avec la victoire en prolongation.

Le plateau des 30

Après Harvey-Pinard la semaine dernière, c’est au tour de Raphaël Lavoie (30e) de marquer un trentième filet cette saison. Après seulement six minutes de jeu, le prolifique attaquant a réussi à glisser la rondelle derrière le gardien des Foreurs Jonathan Lemieux.

Le deuxième filet ne s’est pas fait attendre bien longtemps. Dès leur premier avantage numérique, les Sags en ont profité pour faire scintiller la lumière rouge pour une deuxième fois en première période. Cette fois, c’est l’attaquant Christophe Farmer qui a marqué son 12e but de la saison en faisant dévier un lancer de son coéquipier Vladislav Kotkov sous le gardien Lemieux. Il faut dire que les hommes de Yanick Jean se sont faits très insistants en territoire offensif lors de cette pénalité, occupant ce dernier pour presque l’entièreté de l’infraction des Foreurs.

Petite frousse

Si le gardien des Sags Alexis Shank n’a pas été sollicité outre mesure par les tireurs des Foreurs, faisant face à 24 lancers, il a tout de même offert une petite frousse aux 3400 partisans réunis au château fort des Sags. Tout juste avant la fin du deuxième engagement, Shank a eu besoin de quelques instants pour reprendre ses esprits après avoir reçu au coup du patin de Justin Robidas directement au casque. Plus de peur que de mal pour le portier de 20 ans qui est tout de même resté dans le match par la suite.