This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

LHJMQ: une défaite amère pour le Drakkar face au Phoenix

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau s’est bien battu, mais n’a pu éviter de subir une défaite crève-cœur de 7-6 aux mains du Phoenix de Sherbrooke, vendredi soir, sur la glace du centre Henry-Leonard. 

Victimes d’un troisième revers d’affilée, les vikings du navire auront quand même eu le mérite de livrer une belle bataille jusqu’à la toute fin avant de rendre les armes. 

Accusant des reculs de 3-0 et 6-3 en début de troisième période, les Nord-Côtiers n’ont jamais baissé les bras pour revenir dans le match et créé une égalité de 6-6 vers la fin du troisième tiers. 

Les visiteurs ont toutefois profité d’un mauvais revirement en zone défensive de l’ennemi pour gâcher la fête et inscrire le but de la victoire (Julien Anctil) alors qu’il restait moins de deux minutes à disputer à la rencontre. 

«C’est un match avec beaucoup de sentiments partagés. En première période, les joueurs ont été plus intimidés et avaient peur de commettre des erreurs. Ils ont ensuite laissé de côté les complexes et cela leur a permis de revenir dans la partie», a reconnu l’entraîneur-chef Jean-François Grégoire. 

Malgré la belle remontée des siens, le dirigeant a trouvé difficile la conclusion amère de ce duel. «C’est juste dommage qu’avec un pointage égal de 6-6, un mauvais choix de jeu de base leur a permis de reprendre la rondelle et inscrire le but gagnant», a ajouté Grégoire en se tournant la langue. 

Six buts 

Très discret en attaque depuis le début de la saison, le Drakkar a finalement décidé de mettre des rondelles au filet et la stratégie a rapporté. «Cela fait longtemps que nous avions marqué six fois dans un match et plusieurs buts ont été réussis parce qu’il y avait du trafic devant le filet adverse. Ce n’est pas une question d’habiletés. Il faut simplement foncer et créer de la circulation.» 

Joshua Roy (deux buts et deux passes) a été un meneur dans l’offensive des vainqueurs. Jaheem Lagacé-Aurélien, Stéphane Huard, Israël Mianscum et David Spacek ont aussi déjoué la vigilance du gardien Olivier Ciarlo. 

Nathan Baril, Xavier Fortin, Émile Chouinard, Niks Fenenko, Vincent Collard (leur 1er en carrière dans la LHJMQ) et Anthony Lavoie ont riposté face au cerbère biélorusse Ivan Zhigalov. 

À voir aussi