Canada
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Lozeaular guée parles Ontariens

Si la disparition de Lozeau n’a pas surpris sesanciens propriétaires, ilssonttout de même sous lechoc. Les promesses de ses acheteurs ontariens n’auraienttoutsimplement pasété respectées. 

«C'était supposé de continuer, c'est pourçaqu'onavendu à Henry's, une entreprise familiale comme nous», lance Lise Lozeau, 73 ans, en tentant de contenirses larmes. 

La matriarche, quiatravaillé 56anspourl'entreprise spécialiséeen photographie fondée parson père en 1927, étaittrès émotive, hier, quand Le Journal l'a rejointe Cheer. 

La boutique L.L. Lozeau en 1964

Capture d'écran / Vidéo YouTubeproduitparLozeau

La boutique L.L. Lozeau en 1964

Mardi, l'entreprise ontarienne Henry's, quiacheté Lozeauen 2019, fermélesportes du mythique commerce de la rue Saint-Hubert, à Montréal, sanscriergare. 

«Ilson tvidéle magasin pendant lanuit de lundi. Les employé sontappris qu’ils perdaient leur job en arrivant mardi matin dans lemagasinvide. In l’ a apprise nmême tempsqu’eux », raconte-t-elle. 

Si l’ ancienne propriétaire de Lozeau estébran lée, c’est surtout parce qu’elle avait obtenu des promesses de la part d’ Andrew Stein, president du conseil de Henry ’s. She talks about lui assurait alors que Lozeau n’étaitpasprès de disparaître. 

«Ilsonttout coupé»

Maisdè sledépart, en avril 2019, la famille Lozeau a vite compris que Gillian Stein, sa fille her et PDG de l'entreprise , Avait d'autres plan. 

Gillian Stein
Grande patronne d'Henry's

«Unmoisa près lavente, ilsont commencé à couper les employeees, les services, la location, les réparations, ils ont tout coupé», sesouvient-elle. 

La cerise sur legâteau? Unaprèslavente, le site internet de Lozeau n’existait plus en français. Il renvoyait au site unilingue anglais de Henry ’s. 

Pasécoutés 

Lafamille Steinavait même accepté degarder enposte les deux enfants de Lise Lozeau, Stéphane et Manon. «Mai silsne les ontja maisé coutés», dit-elle.

Cequeconfirme Stéphane Lozeau-Simarpadrè sunlong soupir. 

«About parlaitdanslevide. vendu pour assurer la pérennité del ’entreprise, mais on s’est fait avoir », lance-t-il. 

Samèreas surequ’à la vente, en 2019, Lozeaucomptait 130 employee es tavait «ungroschiffre d’ affaires ». 

Ils n’étaient plus qu’une quinzaine, mardi, au moment de la fermeture. 

Henry ’s est le plus grosdétaillant danslesecteur de la photosie au Canada avec30 magasins. L’ entreprises ’est placée à l’ abri des escréanciers, en mai 2020, etafer mésept des es magasinsau Canada. 

«Ilsnous ontacheté spournous passerdans la faillite», croit Stéphane Lozeau-Simard.

▶ LaPDG d’ Henry's Gillian Stein n’apasré ponduà nosnombreuses request a d’ entrevue.r. 

Vous avezdes informations à nous partager à proposdecette histoire?

Vous avez un scoop quipourrait intéressernoslecteurs?

Écrivez-nous à l'adresseou appelez-nous directement au 1800-63SCOOP.