Canada

Retour à la normalité pour Charles Leblanc

Charles Leblanc a le sourire facile depuis quelques jours. Après un an d’attente en raison de la pandémie, le Québécois est de retour sur un terrain de baseball sur une base quotidienne. Une routine qui lui manquait terriblement. 

Le joueur d’avant-champ se retrouve au site alternatif d’entraînement des Rangers du Texas, situé à Round Rock, une ville qui est à trois heures de route d’Arlington. 

« C’est une sorte de camp d’entraînement où l’on joue des parties hors-concours contre les autres organisations, a mentionné Charles Leblanc au Journal. On est dans une bulle d’une trentaine de joueurs.

« On est l’équipe AAA sur qui les Rangers comptent s’il y a une blessure dans les majeures. »

Sur le plan individuel, Leblanc s’approche un peu plus de son objectif, mais il ne tient rien pour acquis. 

« Je suis content d’avoir été choisi dans ce groupe-là. Ça me démontre que les Rangers croient que je suis assez développé pour évoluer dans le AAA cette année. Par contre, ça ne veut pas dire automatiquement que je vais commencer la saison à ce niveau. 

« Nous ne sommes pas beaucoup de joueurs de position. Ça me donne l’opportunité d’avoir des présences au bâton et de pouvoir me préparer pour la saison. »

Il est surtout heureux d’avoir retrouvé l’atmosphère du baseball et la camaraderie avec les autres joueurs. 

« C’est un peu différent. Mais juste de revenir dans le vestiaire, de mettre mes crampons et d’être sur le terrain tous les jours, c’est quelque chose qui m’avait manqué. »

Des repères à retrouver

Même s’il s’est entraîné sur une base régulière avec son paternel durant la dernière année, Leblanc doit retrouver ses repères sur le terrain et au bâton. 

On se souvient qu’il avait modifié son élan avant la saison dernière, mais il n’avait pas été en mesure d’en voir les résultats. L’athlète de 24 ans veut reprendre là où il l’avait laissé. 

« Je fais encore des ajustements à ce niveau, a souligné Leblanc. J’ai une vingtaine de présences au bâton et je commence à me sentir confortable. Je suis en train de retrouver mon synchronisme. 

« Je me donne du temps parce que ça fait un an que je n’ai pas joué. Je suis content de la façon que la transition se déroule. »

Celui qui en est à sa dernière année de contrat n’est pas le seul à être dans cette situation. La majorité de ses coéquipiers n’a pas joué de match depuis plusieurs mois. 

« Lorsque les Rangers m’ont appelé pour le retour des activités, ils m’ont dit qu’ils ne s’attendaient pas à ce que je sois à 100 % dès le départ. »

Depuis le début des parties préparatoires, il a disputé trois matchs complets. En défense, le Québécois est utilisé à toutes les positions à l’avant-champ.

Une bulle et un masque

Même s’il est au Texas, Leblanc et ses coéquipiers sont soumis à un protocole de mesures sanitaires. 

« Nous sommes dans une bulle, a-t-il expliqué. On doit se faire tester aux deux jours. Notre température est prise quotidiennement. 

« On doit aussi porter un masque à l’intérieur des installations. Pour ce qui est des amateurs dans les gradins, il est prévu qu’il y en ait dans les prochains matchs. »

De plus, les Rangers du Texas ont organisé des séances de vaccination pour leurs joueurs et leurs familles. Leblanc et sa fiancée n’ont pas hésité à recevoir l’injection. 

Football news:

Griezmann spoke with Hamilton and visited the Mercedes boxes at the Spanish Grand Prix
Barcelona feels that Neymar used it. He said that he wanted to return, but extended his contract with PSG (RAC1)
Aubameyang to the Arsenal fans: We wanted to give you something good. I am sorry that we could not
Atletico did not lose at the Camp Nou. Busquets' injury is the turning point of the match (and the championship race?)
Verratti injured his knee ligaments in PSG training. Participation in the Euro is still in question
Neymar's contract in one picture. Mbappe wants the same one
Manchester United would like to sign Bellingham in the summer, not Sancho. Borussia do not intend to sell Jude