logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Touché Atlantique: un match particulier pour Henoc Muamba

Navigation
close
Touché Atlantique: un match particulier pour Henoc Muamba

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

En débarquant à Moncton avec les Alouettes pour le match de dimanche, Henoc Muamba aura l’occasion de se rappeler ses beaux jours à l’Université St. Francis Xavier, située pas très loin, à Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

Il ne faudrait pas se surprendre d’apercevoir quelques affiches à son effigie dans les gradins. Si une victoire contre les Argonauts de Toronto dans le cadre de l’événement «Touché Atlantique» demeure la grande priorité, Muamba espère que cette initiative contribuera au développement du football dans cette partie du Canada qu'il affectionne toujours aujourd'hui.

Ce premier passage de la Ligue canadienne de football (LCF) dans ce coin de pays depuis 2013 a lieu pendant que les démarches se poursuivent dans le but d’établir un nouveau club dans les provinces de l’Atlantique. Moncton pourrait d’ailleurs accueillir provisoirement les Schooners à compter de 2021 en attendant qu’un nouveau stade soit bâti à Halifax.

«D’avoir une équipe dans ce coin de pays, ça va être bien pour le football, pour la ligue et pour le Canada en entier, a avancé Muamba. Ça va aider à développer le sport. Quand je suis arrivé là-bas, nous n’étions pas aussi bons au départ, mais au fur et à mesure que les années allaient, nous devenions meilleurs. Il y a maintenant beaucoup plus de joueurs universitaires qui sortent de cette conférence-là pour venir dans la LCF.»

À ce niveau, le receveur de passes des Alouettes Keion Julien-Grant a également porté les couleurs des X-Men de l’Université St. Francis Xavier.

Sans son frère

Ayant grandi à Montréal avant de se retrouver en Ontario durant son adolescence, Muamba avait rejoint son frère Cauchy en Nouvelle-Écosse pour son passage au football universitaire de 2007 à 2010. Les deux frangins avaient été convaincus de joindre les X-Men par leur ancien entraîneur de l’école secondaire à Mississauga, Gary Waterman.

«C’est bien de retourner à un endroit où j’ai joué et où je me suis développé immensément», a réagi Muamba.

Libéré plus tôt cette semaine par les Alouettes, son frère Cauchy n’aura pas ce même plaisir d’aller au Nouveau-Brunswick et retrouver du même coup les provinces de l’Atlantique.

«Je suis triste, c’est mon frère, mais je comprends que le football, c’est business, a réagi Henoc Muamba, à propos de la libération de son frère. Peu importe comment je me sens, je dois être un professionnel et me concentrer sur les choses qui sont très importantes pour cette équipe, soit de gagner à chaque semaine.»

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO