Canada

Un autre conducteur frôle la mort en allant aux Îles

Une autre catastrophe a été évitée de peu dans le corridor donnant accès aux Îles-de-la-Madeleine, alors qu’un Madelinot de 21 ans a été impliqué dans une grave embardée après s’être assoupi au volant dans la nuit de samedi à hier.

Parti de Québec, François Harvey se dirigeait vers Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, pour prendre le traversier qui devait le ramener à son archipel natal à la suite d’un déplacement pour le boulot. 

Un court repos d’avant-départ n’a toutefois pas été suffisant pour faire le plein d’énergie. Malgré l’interdiction complète des arrêts en territoire néo-brunswickois, le jeune automobiliste s’est résolu à s’arrêter clandestinement pour refaire ses forces.

« Par deux fois, j’ai pris la chance de m’arrêter dans un coin, dormir une heure et repartir. Ils nous avertissent de ne pas le faire, mais je l’ai fait quand même », dit-il, plaidant l’urgence de repos pour abattre l’éreintant trajet d’une douzaine d’heures.

Violente sortie de route

Or, ces deux brefs roupillons n’ont pas suffi. « D’un coup, les yeux ont fermé et je suis passé par-dessus le garde-fou. Je me suis retrouvé dans le champ, j’ai arraché deux ou trois arbres avec mon camion. J’ai fait quelques tonneaux avant de descendre dans le fond du canal », raconte-t-il quelques heures après l’accident.

Résultat : la camionnette est une perte totale. Heureusement, François Harvey s’en tire indemne, à l’exception de quelques coupures causées par des éclats de vitre. 

« Ridicule »

Cet accident survient pratiquement trois mois jour pour jour après qu’un couple québécois ait frôlé la mort sur le même tracé. Les deux quinquagénaires avaient percuté un orignal à la noirceur près de Fredericton. Une levée de boucliers d’élus madelinots s’était ensuivie, eux qui réclamaient un assouplissement des exigences de passage au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard, par exemple en instaurant des hôtels désignés pour le transit interprovincial.

Malgré ces appels à l’action, « aucune demande n’a été formulée » à l’intention des provinces voisines, déplore le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau. 

« Je crains le jour où je vais avoir un appel pour me dire que le pire est arrivé. [...] On met la population à risque en ne mettant pas en place des solutions toutes simples », rumine-t-il, citant un autre accident impliquant une camionnette familiale qui est survenu il y a un mois.

La saison touristique maintenant passée, ce sont les déplacements essentiels des Madelinots qui sont les seuls touchés par ces restrictions persistantes, ajoute M. Arseneau.

« C’est ridicule. On est dans le même pays. C’est bien beau les mesures et il faut faire attention, mais il y a des limites. C’est mettre la vie des gens en danger », seconde François Harvey.

Football news:

Mikhail Butovsky is probably the best doctor in our sport. A serious conversation about rudeness to doctors, salaries and leaving CSKA and Spartak
Naumov about the defeats of Zenit, Loko and Krasnodar in the RPL after the Champions League: Lack of professionalism in the players and the ability of the coaches
Ronaldo violated the coronavirus Protocol. An investigation is underway. Italian sports Minister on the departure of the player from Turin
Sports Director of Khimki about 2:0 with Rostov: We proved that we are a team and can win on the road
Jaka defeated Arsenal and Leicester did not create anything except the goal. We will try to take points from Manchester United
Pirlo about 1:1 with Verona: Juve do not need a slap in the face to Wake up and play intensely
Everton and Liverpool in the top 2 at the end of the round in the Premier League for the first time in 27 years