This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Un bombardement et une quatrième victoire de suite pour les Remparts

Des doublés de James Malatesta et Nathan Gaucher jumelés à un bombardement de 44 lancers sur le filet des Huskies de Rouyn-Noranda ont permis aux Remparts de signer une quatrième victoire de suite, par la marque de 6 à 2 vendredi, en Abitibi. 

• À lire aussi: Les Sags ont le dessus sur les Olympiques

• À lire aussi: Une défaite amère pour le Drakkar face au Phoenix

Les deux formations ont été nez à nez durant les deux premières périodes, mais quatre buts des Diables rouges au dernier engagement ont permis à la troupe de Patrick Roy de filer avec la victoire. 

« En troisième période, on a été plus disciplinés pour la durée de nos présences sur la glace et on a marqué quatre buts, a analysé l’entraîneur-chef. Mais je n’ai rien à reprocher à notre éthique de travail. Les gars ont travaillé du début à la fin. »

Malatesta a frappé le premier, donnant les devants aux Remparts sur une belle passe de Pier-Olivier Roy avec seulement quatre minutes de jouées. 

Fabio Iacobo, qui a fait face à 25 lancers vendredi, a gardé les Diables rouges en avant au premier vingt, fermant notamment la porte aux Huskies à un contre un en avantage numérique. 

Tir de punition raté

Les visiteurs auraient bien pu prendre une avance de deux buts avant la fin de l’engagement. Après avoir reçu un coup de bâton alors qu’il filait seul vers le filet de Samuel Richard, Viljami Marjala a obtenu un tir de punition. Son faible lancer en plein centre a été facilement stoppé par le gardien de Rouyn-Noranda.  

À l’autre extrémité de la patinoire, Iacobo a cédé deux fois en deux minutes, à mi-chemin dans la période médiane. 

Mathieu Gagnon a d’abord effectué une belle passe soulevée vers Alex Arsenault, qui est arrivé à pleine vitesse vers Iacobo avant de le battre entre les jambières. Le laser de Jérémie Minville a ensuite laissé peu de chance au gardien des Remparts. 

Malatesta, avec son deuxième du match, Gaucher, aussi avec un doublé, Christophe Farmer et Rylan Bowers ont toutefois réglé le sort des Huskies lors du dernier engagement.

« On a eu 44 lancers et aussi beaucoup de chances de marquer, a relevé Patrick Roy. Mais j’aimerais qu’on joue encore mieux défensivement et qu’on protège mieux notre gardien. »

Le premier duo entre en scène

Parlant de bien protéger le filet des Remparts, ce match marquait l’entrée en scène du défenseur format géant Louis Crevier et de son partenaire à la ligne bleue Evan Nause.

Le défenseur Vsevolod Komarov qui est arrivé au Québec vendredi.

Photo courtoisie, Remparts

Le défenseur Vsevolod Komarov qui est arrivé au Québec vendredi.

Le premier avait raté les premières rencontres de la saison pour prendre part au camp d’entraînement des Blackhawks de Chicago ; le second était sur la touche en raison d’une blessure à une épaule. 

« J’ai adoré [leur performance], a commenté Roy. Ils se sont bien trouvés sur la patinoire et ça va être une très bonne paire de défenseurs pour nous. »

Remparts et Huskies se retrouveront samedi soir, à 19 h, pour le deuxième d’une série de trois matchs de Québec en Abitibi.  

À voir aussi