Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

2023 : Augustin Kabuya dit non à toutes les manœuvres qui tendent à retarder la tenue des élections

Alors que certains pensent à un probable report des élections prévues en décembre 2023, Augustin Kabuya, lui, pense que cette affirmation est de nul effet. Lors d’un briefing avec les représentants de toutes les cellules et les sections de son parti, l’actuel gérant de l’UDPS s’est montré très confiant, sûr et déterminé sur la tenue des élections dans le délai constitutionnel.  Il se dit prêt à affronter les joutes élections et prédit, d’ores et déjà, la victoire de son candidat à l’élection présidentielle.

En effet,  plusieurs bouches pensent qu’au vu des difficultés qui se présentent à quelques mois du grand rendez-vous notamment, l’insécurité et le refus par une partie de l’opposition d’aller aux urnes, il n’est pas évident que le vote ait lieu en décembre 2023. A cette question, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social, Augustin Kabuya, répond et précise qu’il y aura bel et bien élections dans le délai.

Par ailleurs, il pense que le problème de l’insécurité qui se pose dans plusieurs coins de la RDC est créé par les adversaires politiques du régime, avec l’objectif de déstabiliser le pays. ‘‘Le problème de l’insécurité est que ces gens là (opposition) veulent un glissement. Ils n’étaient pas préparés….D’où, il faut s’accrocher à ce sujet », souligne-t-il. Il poursuit en citant certains opposants qui auraient promis il y a peu d’inciter à l’insécurité à travers le pays. « Rappelez-vous, à l’époque, allié à Fayulu, Muzito avait déclaré qu’ils vont créer l’insécurité. Si nous étions dans un pays où chacun pouvait répondre de certaines choses, Muzito pouvait aussi nous expliquer ce qu’il avait promis, nous le vivons aujourd’hui », a déclaré Augustin Kabuya.

Par ailleurs, il est revenu sur la victoire de son candidat qui, à l’en croire, n’a aucun concurrent politique puisque, selon lui, « le peuple va voter massivement pour Félix Tshisekedi au regard de nombreuses réalisations faites en seulement un seul mandat».

C’est pour cela qu’il a soutenu que depuis l’accession de la République démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale en 1960, il n’y a jamais eu un président qui a travaillé comme l’actuel Président. « S’il y a un régime qui a bien travaille depuis l’indépendance, c’est le régime de Félix Tshisekedi », a-t-il conclu.

Fidel Songo