Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Affaire ‘’2.500 USD’’ des salaires aux Professeurs d’Universités, RDC : le Prof. David Lubo contredit Matata Ponyo !

Qui de deux dit vrai ? Est[1]ce Matata Ponyo, l’ancien locataire du bâtiment de la Primature, Ministre des Finances honoraire de surcroît ? Ou l’actuel Président de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN), témoin oculaire et bénéficiaire, ou pas, des actions posées par Augustin Matata Ponyo ? Sur toutes les lignes, le débat fait mouche et provoque des vagues de réactions. Et de celles-ci résonnent une contrevérité presque méconnue du grand public, mais honorant, par contre, une autre personnalité politique mise en vedette : ‘’ l’ancien Premier Ministre et Chef du Gouvernement, Adolphe Muzito’’. Contrevérités Affaire ‘’2.500 USD’’ des salaires aux Professeurs d’Universités RDC : le Prof. David Lubo contredit Matata Ponyo ! En effet, sur les antennes de la Radiotélévision du Groupe l’Avenir (RTGA), David Lubo, Professeur et Président de l’APUKIN, a témoigné, haut et fort, les efforts consentis par le Président du parti politique Nouvel Elan, lors de sa mandature sous l’ère Kabila, en octroyant aux Professeurs d’Universités un salaire de 2.000 dollars américains. « C’est avec surprise que j’ai appris de l’un des anciens Premiers Ministres (Augustin MatataPonyo) qu’il avait laissé un salaire de 2.500 USD à toucher par chaque Professeur. Je crois que notre démenti est catégorique. Non seulement les Professeurs n’ont jamais touché cette somme, mais c’est d’ailleurs son prédécesseur (Adolphe Muzito) qui avait laissé 2.000 USD des salaires pour chaque Professeur. Ceci doit être clair ! », a lâché, froidement, David Lubo sur mêmes les ondes. S’exprimant au nom de l’APUKIN, ce dernier a affirmé également ce qui suit : « Je voudrai dire, au nom de l’APUKIN, que s’il y a des propos propagandistes, que cela n’implique pas les salaires de misère que nous touchons. Je suis convaincu que ce Monsieur s’est moqué des professeurs durant tout son mandat. Non seulement qu’il a cherché à tout prix à devenir Professeur, mais il nous a laissé dans la misère la plus noire ». Mandature sous trois temps Succédant au fauteuil exécutif à son mentor politique, le Patriarche Antoine Gizenga du Parti Lumumbiste Unifié (Palu/ Gizenga), Adolphe Muzito aura passé 3 ans, 4 mois et 25 jours à la tête du Gouvernement. Ayant formé et dirigé trois mues de son équipe gouvernementale, Adolphe Muzito est connu pour ses analyses et propositions pointues autour des questions économiques. Inspecteur des finances pendant plusieurs années, ce Député National élu de Kikwit a effectué ses études en sciences économiques à l’Université de Kinshasa

La Pros