Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Avec l’accompagnement du Ministère d’Etat au Plan, ANAPI : Anthony Nkinzo plaide pour l’assainissement du climat des affaires en RDC

*L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement (ANAPI) a tenu ce mardi 29 mai 2023, à Fleuve Congo Hôtel, la réunion du Comité de Pilotage du Groupe thématique « Climat des affaires, partenariat Public-Privé, pour la promotion des investissements et de l’Emploi ». Avec la participation de la Ministre d’Etat au Plan, du corps diplomatique, des hauts cadres de l’Administration Publique, des corporations professionnelles du secteur privé et de la société civile, cette rencontre a permis d’échanger des idées et stratégies autour du processus d’assainissement de l’environnement des investissements en vue d’enrichir le projet du plan d’urgence élaboré par des experts sectoriels.

A cette occasion, au cours de son allocution, Monsieur Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI, a insisté sur l’essence dudit Comité de Pilotage fondée sur sa capacité à donner des orientations claires sur la politique du climat des affaires au pays, sur base des éléments qui sont mis à sa disposition par les différents experts techniques sectoriels.

De prime abord, il a relevé que ce processus de la mise en œuvre de la réforme se trouve actuellement à un niveau très élevé par l’implication salvatrice du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la lumière du   Programme d’actions du Gouvernement dont la coordination est assurée par Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, Premier Ministre et Chef du Gouvernement.

«Tout en renforçant la sécurité juridique et judiciaire dans l’exercice des activités économiques et commerciales, le climat des affaires contribue grandement à la lutte contre la pauvreté, par la création des richesses à leur partage équilibré dans les différentes couches sociales, sans omettre le fait qu’à l’environnement des investissements sont en cours de développement, notamment dans les secteurs clés tels que l’agriculture, l’énergie, les infrastructures, les mines et les technologies de l’information et de la communication », a-t-il fait savoir.

Cependant, il a précisé que l’assainissement de l’environnement des affaires ne peut se faire sans la participation active et responsable de tous les acteurs concernés notamment, les entreprises, les organisations de la société civile, les partenaires au développement et les citoyens.

Par ailleurs, Anthony Nkinzo a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à poursuivre les réformes visant à améliorer le climat des affaires, à renforcer la transparence et la bonne gouvernance, à promouvoir l’investissement et l’emploi, ainsi qu’à contribuer au développement économique et social du pays.

Elaboration du Plan d’urgence

Pour sa part, Judith Suminwa, Ministre d’Etat au Plan, a sonné l’alerte sur la dégradation de certains services en charge des réformes, du manque de financement, la faible population et le retard dans le vote des lois au Parlement ou dans des provinces. Ce qui constitue, certes, des barrières au progrès de l’amélioration du climat des affaires.

Face à résultats mitigés, elle a relevé que ce Plan d’urgence en matière d’entreprises au menu des échanges au cours de ce laborieux processus   permettra, dans les prochains jours, d’accélérer la mise en œuvre, à court terme, de certaines réformes prioritaires, en attendant la mise à jour de la feuille de route existante autour de laquelle s’articuleront toutes   les réformes de l’Exécutif.

C’est sur cette base qu’elle a, enfin, invité    les participants à contribuer à ce travail afin de définir les actions à mener au niveau du Gouvernement, avec l’appui des partenaires au développement du secteur privé et de la société civile, en vue de l’amélioration du climat des affaires, de la protection de la compétitivité et de l’attraction des ressources nécessaires à la création des richesses.

Il sied de rappeler que le Comité de Pilotage du Groupe Thématique « Climat des Affaires, partenariat Public-Privé, Promotion des Investissements et de l’Emploi, est l’organe stratégique et décisionnel du Gouvernement qui réunit les différents Ministres ainsi que les autres parties prenantes au processus d’assainissement du climat des affaires.

Niclette Ngoie