Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Chef cuisinier de renommée internationale : Victor Bongo présente à Muyaya ses œuvres au Canada et ses projets en RDC

*Le Ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya a accordé une audience au chef cuisinier congolais Victor

Bongo, ce mercredi 10 mai 2023 dans son cabinet.

Les deux Victor Bongo dont l’un est Me Cuisinier et L’autre, Pdg de Forum des As

*Emigré au Canada depuis son très jeune âge, ce chef cuisinier de renommée mondiale s’est décidé de retourner au pays de ses ancêtres, la République Démocratique du Congo avec plusieurs projets intéressants notamment, la construction d’une école de gastronomie et l’ouverture d’une chaîne de restaurants dans quelques villes du pays.

« Je suis très content du fait d’être reçu par le ministre. Je lui ai parlé de mon expertise acquise au Canada et à travers le monde. Par la même occasion, je lui ai fait part de mon projet qui consiste à fonder une école de formation en cuisine et de rechercher les partenaires pour l’ouverture de quelques restaurants ici au Congo », a dit Victor Bongo. 

Cuisinier inné, à 17 ans, il épatait déjà le monde par ses différents plats.

Il a, par la suite, décidé de s’inscrire dans une école hôtelière afin de canaliser sa vocation et enfin, dans une université où il a obtenu un diplôme. 

Avec son carnet d’adresses garni et avec la réalisation de ses deux principaux projets évoqués tantôt, il invitera plusieurs chefs cuisiniers étrangers et étoilés à Kinshasa pour des formations, séminaires et concours, et cela boostera le tourisme national. « Lorsque j’avais remporté ma dernière médaille à Séville en Espagne, tous les chefs cuisiniers du monde étaient curieux de connaître mes origines. Lorsque je les ai parlé de notre Congo, ils ont démontré la bonne volonté de venir ici,  pour dispenser des cours à l’international et les diplômes que nous délivrerons, permettront à nos compatriotes de travailler tranquillement à travers le monde. Je demande l’aide de mon pays pour matérialiser ce projet d’enseignement et moi également, j’aiderai mon pays. Bien qu’ayant payé des milliers de dollars au Canada pour apprendre à cuisiner, avec ce projet, je donnerai mon expertise gratuitement », a déclaré Bongo.

Emu, Patrick Muyaya est satisfait de voir un compatriote qui retourne au pays dans le but de partager son savoir avec la population, singulièrement les jeunes chefs cuisiniers qu’il compte faire émerger. « Nous l’avons reçu à ce titre et nous avons eu de belles discussions. Nous espérons que dans les jours qui viennent, il pourra revenir pour faire déguster ses plats à ses compatriotes.

Parce qu’il a déjà cuisiné  pour l’ancien président américain Barack Obama. Il avait préparé « soupou ya muamba », un des plats préférés par les occidentaux et toujours présentés lorsqu’il participe à un concours.

C’était pour nous une occasion de montrer que lorsque l’on parle du changement de narratif, il y a aussi des spécialités culinaires d’avoir une représentation diplomatique. D’ailleurs, il est désigné ambassadeur de la République Démocratique du Congo et du Canada, son pays d’origine et le pays où il a émigré. Nous sommes fiers d’avoir des compatriotes qui sont champions en cuisine et qui sont reconnus mondialement », s’est réjoui le ministre de la Communication et Médias. 

Et d’ajouter : « Nous attendons voir ces projets et nous verrons dans la mesure du possible comment les orienter dans la filière qui est la sienne ». 

A ce jour, il a trois restaurants dont un à Montréal appelé Valley Bongo Bistro et deux en République Dominicaine dont Bongo Barbecue et Vie Bongo.

Il a aussi écrit deux livres qui permettent aux amateurs et aux professionnels de son secteur de cuisiner, comme lui.

(Avec la Cellcom/Communication et Médias)