Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Chine-RDC : Pékin encourage les entreprises à accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures convenus

*Le Gouvernement chinois s’est engagé à encourager les entreprises de ses ressortissants évoluant en République démocratique du Congo, à accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures convenus avec leur partenaire (la RDC), en marge de la visite officielle du Président Tshisekedi en Chine.

« La Chine continuera à encourager les entreprises à accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures convenus. Elle intensifiera sa coopération minière et encouragera ses entreprises à investir dans le projet de développement de la chaîne des valeurs des batteries à énergies nouvelles en RDC pour appuyer les efforts dans la montée en gamme des chaînes industrielles et le renforcement des capacités de développement autonome », se sont convenues la République populaire de Chine et la RDC, à travers une déclaration conjointe publiée par les deux pays et dont une copie a été intercepté sur la toile, le  samedi 27 mai 2023.

D’après cette déclaration qui veut établir une coopération globale et un partenariat stratégique, les deux parties se sont également convenues de promouvoir, dans le cadre du partenariat stratégique conclu en Commission mixte et dans le respect des règles du marché ainsi que de clauses des contrats spécifiques dûment signés, le développement de haute qualité de leur coopération en matière d’investissement. 

« La Chine encouragera davantage des entreprises à investir et à s’implanter en RDC, et à participer à la construction d’infrastructures conformément aux programmes édictés et présentés par la partie congolaise, pour contribuer à la diversification économique et à l’industrialisation du pays », souligne, en outre,  le document. 

D’après la même source, le pays va accompagner la RDC dans son programme de transformation numérique et élargir la coopération avec la RDC dans les domaines de l’investissement et du financement ainsi que renforcer la coopération mutuellement avantageuse dans l’agriculture, l’industrie manufacturière et l’exploration, l’exploitation et la transformation locale des ressources naturelles en vue de leur donner une plus-value pour un développement autonome et durable.

La RDC s’engage à préserver les droits légitimes des entreprises Chinoises  

De l’autre côté, la partie congolaise s’est engagée de continuer à améliorer son environnement d’affaires, de sorte à fournir des conditions favorables aux activités des entreprises chinoises sur son sol et à préserver effectivement leurs droits et intérêts légitimes, tout en exigeant le respect par les entrepreneurs publics et privés chinois des lois et règlements en vigueur en RDC.

Les deux pays se sont, par ailleurs, engagés à procéder à l’évaluation régulière de leur coopération minière en vue de sa consolidation dans l’intérêt réciproque et de long terme et régler leurs différends survenant dans cette coopération dans la confiance mutuelle et avec pragmatisme et équité,   à travers notamment,  des consultations amicales. 

Selon cette déclaration, il s’agit de rapprocher chaque jour davantage les deux peuples notamment par des échanges culturels intenses et la promotion du tourisme, ainsi que de consolider les progrès réalisés dans la promotion des droits de l’homme dans un esprit d’indépendance et de respect mutuel.

Il est également question de « porter les relations sino-congolaises à un niveau plus élevé et étendre la coopération à tous les domaines d’intérêt commun, notamment l’éducation, la recherche scientifique, la santé, les infrastructures, les mines, l’agriculture, le numérique, l’environnement, le développement durable, les hydrocarbures, l’énergie, la défense et la sécurité », mentionne, par ailleurs, ladite déclaration. 

Il y a lieu de rappeler   que sur invitation de son homologue chinois, Xi Jinping, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été en visite d’Etat en Chine, du 24 au 29 mai 2023, dans le cadre de l’évaluation et de l’approfondissement des   relations sino-congolaises et sino-africaines ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun afin de dégager un consensus important sur un large éventail de sujets. 

La Pros.