Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Culture : la 11ème édition du Festival panafricain de musique annoncée du 15 au 22 juillet prochain

C’est sous la thématique de la Rumba congolaise que vont se dérouler les assisses de la 11èmeédition du Festival panafricain de musique (FESPAM), du 15 au 22 juillet 2023 à Brazzaville, Capitale de la République du Congo. L’annonce a été faite par Gervais-Hugues Ondaye, le Commissaire général dudit festival, au cours d’un point de presse tenu le samedi 17 juin 2023 au Musée National de la RDC. Il en a profité de l’occasion pour confirmer la participation de la République démocratique du Congo à cette messe culturelle.

Devant Joseph Ibongo, Directeur de cabinet de la Ministre de la Culture de la RDC, le Commissaire général du FESPAM, Hugues Ondaye, avant de signifier sa présence à Kinshasa, Capitale de la RDC, a rappelé les objectifs de ce festival où il sera question de revisiter l’histoire de la Rumba congolaise depuis sa création, jusqu’à sa consécration comme patrimoine culturelle immatérielle de l’humanité. «Nous étions porteur de l’invitation de la Ministre de l’industrie culturelle, touristique, artistique et loisir de la République du Congo, Lydie Pongaut, à sa collègue Ministre de la Culture, arts et patrimoines de la RDC pour la tenue de la 11èmeédition du ‘’FESPAM’’ à Brazzaville du 15 au 22 juillet, sous le thème de la Rumba congolaise. Avec ce thème, il sera question de revisiter l’histoire de la Rumba congolaise depuis sa création jusqu’à sa consécration comme patrimoine culturelle immatérielle de l’humanité», a  indiqué le Commissaire général du festival, Gervais-Hugues Ondaye. Et d’ajouter : «Vous savez que cette édition se tient au lendemain de la date d’inscription de la Rumba congolaise sur cette prestigieuse liste. Un dossier qui était porté par nos deux Chefs d’Etat, Denis Sassou N’guesso pour la République du Congo et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la République démocratique du Congo. C’est un honneur que nous puissions célébrer cette édition sous le thème de la Rumba congolaise».

A l’en croire, le thème choisi pour cette 11èmeédition est ‘‘La Rumba, envol de la base identitaire vers les vestiges du patrimoine de l’humanité’’. Une édition qui sera totalement consacrée à la Rumba congolaise à la suite de son inscription au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Elle offre une occasion au grand public de s’imprégner de l’histoire de la Rumba congolaise. Des concerts,  conférences et expositions vont se dérouler dans les lieux mythiques de Brazzaville. Les mélomanes vont explorer les sonorités multiples des pionniers de la rumba congolaise de deux rives du Fleuve Congo.

Notons que le FESPAM se tient tous les deux ans à Brazzaville, en République du Congo, dans plusieurs sites. Au cours de ce festival, des spectacles avec des artistes du continent et de la diaspora africaine sont programmés. C’est aussi un cadre de rencontres et d’échanges avec les professionnels de la musique en Afrique. Pour cette année, les experts vont également témoigner sur  l’influence de la Rumba congolaise à travers le monde. Il sied de signaler qu’après huit ans d’hibernation, due à la crise économique mais aussi sanitaire, liée à la COVID-19, le FESPAM, signe son retour en 2023.Ronsard Malumalu