Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Enfants perdus dans la jungle colombienne : Quarante jours d’espoir et une leçon de survie

C’est la fin d’un feuilleton et d’un suspense de plus d’un mois. Les quatre enfants perdus dans la jungle amazonienne, en Colombie, ont été retrouvés en vie le vendredi 9 juin 2023 par l’équipe de recherche qui sillonnait la région de San Jose del Guaviare depuis la mi-mai. C’est ce qu’a annoncé le Président Gustovo Petro qui évoque « un jour magique ».

Il y a un mois l’avion dans lequel ils voyageaient avec leur mère s’est écrasé en pleine forêt amazonienne. Depuis, les enfants âgés de 13, 9, 4 et 1 an étaient livrés à eux-mêmes. Une équipe de 200 personnes était à leur recherche.

Pour l’Organisation nationale des peuples indigènes de Colombie, « la survie des enfants est la démonstration de la connaissance et de la relation qu’entretiennent  les indigènes avec la nature ».

Lesly (13 ans), Soleiny (9 ans), Tien Noriel (4 ans) et Cristin (1 an), sont des miraculés. Les frères et sœurs ont survécu au crash de leur petit avion de tourisme début mai. Leur mère, le pilote et le copilote n’ont pas survécu. Les enfants ont alors été livrés à eux-mêmes.

Les chances de suivre des enfants paraissaient très minces dans cet environnement hostile où évoluent des jaguars, pumans, serpents et autres prédateurs, ainsi que des insectes de toutes sortes y sont particulièrement voraces et se posent également la question de l’accès de l’eau potable. La région est par ailleurs une zone de forte influence de la dissidence des Parcs, groupe armé avec lequel les discussions de paix ont été récemment rompues.

La nouvelle de la disparition des quatre enfants avait fait le tour du monde, avec des vidéos et des photos des opérations de recherche menées par l’armée, qui suivait leur piste avec la découverte d’un biberon, d’une paire de chaussures, de couches, de fruits mâchés, d’empreintes de pas ou encore d’abri de fortune.

Pour sa part, le Ministre de la Défense, Ivan Velasquez a rendu hommage aux différentes unités de l’armée, qu’il estime «inébranlables et infatigables», pour cette prouesse.Hénoc Akano