Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Evaluation du PDL -145T et visite des fédérations de l’UDPS, Kongo Central : mission accomplie pour Judith Suminwa Tuluka !

La mission de suivi et évaluation du Programme de Développement Local des 145 Territoires (PDL -145 T), conduite par Mme Judith Suminwa Tuluka la Ministre d’Etat au Plan, a atteint son but principal. Entre autres, dans l’ordre général, tout le travail est en bon train sauf dans les territoires de Songololo, Madimba et Kimpese où quelques bouchées doubles doivent être mises en œuvre pour rattraper le temps perdu. Mais partout ailleurs, Mme Judith Suminwa a eu des motifs de se sentir heureuse. C’est le cas des territoires de Moanda, Lukula, Seke-Banza où le travail était presque achevé avant sa visite d’inspection.

Evaluation

Songololo et Madimba connaissent un retard très préjudiciable. Il se trouve que les écoles primaires de ces deux territoires, comme celle de Moanda, dans le Bas fleuve connaissent un retard la mesure où la rentrée scolaire de septembre prochain risque d’être un raté à la date fixée au mois de Septembre.

Pour ceux qui ont réussi leur pari, Mme Judith Suminwa Tuluka la patronne du Plan a eu ces mots : “Des mesures ont été prises soit pour resserrer le suivi ou encore mettre carrément l’entreprise qui exécute les travaux sous la vigilance de telle manière qu’on puisse rapidement évoluer, plus particulièrement, pour les écoles primaires. Il faudrait que les élèves puissent reprendre l’école au mois de   septembre dans ces nouveaux bâtiments. Il appartient aux administrateurs des territoires et les comités locaux d’assurer le suivi pour   qu’elle puisse avoir de manière régulière l’information, avec tous les dispositifs qui sont mis en place pour le contrôle technique avec, non seulement les techniciens sectoriels mais aussi, les différents suivis techniques au niveau de l’agence d’exécution’’, a déclaré Mme Judith Suminwa Tuluka.

Dans cette mission, cette dernière s’est faite accompagnée du Coordinateur national de la Cellule d’Exécution pour le Financement en faveur des Etats Fragiles (CFEF), M. Alain Lungungu, qui n’a pas oublié les entreprises existantes qui ont été recrutées sur la base de leur capacité financière.

Le cas de Songololo et Madimba est inquiétant. Si leur retard n’est pas résorbé, la rentrée des classes du niveau primaire risque d’être hypothéquée et cela n’est pas à souhaiter. Mme Judith les a rappelés à l’ordre pour que la rentrée scolaire ait lieu normalement. Madimba et Songololo, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Activités du parti UDPS

Pour faire d’une pierre deux coups, la Ministre d’Etat au Plan qui a regagné Kinshasa, le 13 juillet 2023,  a saisi l’occasion de cette visite dans le cadre du suivi du PDL-145 T dans la province du Kongo Central pour jeter un œil intéressé du côté des activités de l’UDPS, son parti politique. Cette prévoyance lui a évité de retourner au Kongo Central pour une seconde fois. Dans le cadre du parti, elle a été à Kimpese, le territoire où elle est née. Un meeting a eu lieu «stante pede » et a rassemblé toute la cité.

Au milieu des siens, la fille du Mbuta Suminwa a prononcé un discours imposé. “Je suis née à Songololo. Beaucoup de vieux reconnaissent mon père, surnommé  »Mbuta Suminwa », en tant que votre fille, je devais m’arrêter ici à Kimpese pour vous saluer surtout que c’est ma première fois de fouler le sol de ma province du Kongo Central depuis ma nomination comme Ministre du Plan. Je voulais également que mon parti politique l’UDPS sache que je suis de Songololo. Mon plus grand bonheur à ce jour, c’est la bénédiction que je viens de recevoir des autorités traditionnelles qui m’ont bien accueillie et m’ont autorisée d’entrer dans mon territoire », a-t-elle affirmé.

L’occasion était trop belle pour ne pas en profiter. Elle a appelé, par ailleurs,  tout Kimpese et tout Songololo à soutenir et accomplir la vision du Chef de l’Etat et initiateur du PDL-145 T.

Aux membres de l’UPDS elle a demandé de privilégier et de soutenir la discipline. Elle les a assurés de son soutien et de sa disponibilité à leur égard dans toutes leurs activités politiques.

A l’étape de Moanda, l’enfant Terrible de l’UPDS n’est pas passée inaperçue.

Sa visite des plusieurs fédérations de l’UDPS a permis de régulariser, dans la foulée, les arriérés du siège de Moanda impayés depuis des mois.

Jeannot Tuluka/CP