Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fausse alerte sur un prétendu détournement, Affaire ‘’victimes des inondations’’ de Basankusu : le Ministère des Finances met fin à la confusion !

*Dans une lettre adressée à Modeste Mutinga Mutuishayi, le Ministre des Affaires Sociales et Solidarité Nationale, le Ministère des Finances par le truchement de Mme O’Neige N’Sele Mimpa, engageant Nicolas Kazadi, son titulaire en mission, remet les clepsydres à l’heure.  Au terme de cette lettre, après avoir démontré l’utilisation des tranches ses sommes à valoir sur l’ensemble de l’enveloppe chiffrée à 1.436.780.000 CDF, elle soutient, mordicus, que le solde de 821.780.000 CDF dont il demandait le transfert, n’a jamais été ordonnancé, contrairement à ses affirmations ayant, malheureusement, enflammé la toile tout ce week-end, au sujet d’un prétendu détournement. Et, pourtant, tous les chiffres sont disponibles à la comptabilité.  Toutes les pièces justificatives y afférentes les sont aussi. Des traces en banque ainsi que les opérations subséquentes sont archivées et bien faciles à ausculter, pour éviter toute confusion sur ce dossier précis lié notamment, aux fonds préalablement destinés à une assistance d’urgence en faveur des victimes des inondations de Basankusu, dans l’une des parties importantes de l’ex-Grande Province de l’Equateur aujourd’hui démembrée.   A la lecture de cette même lettre, ci-dessous, toutes les preuves dûment compulsées y sont étayées.

MINISTERE DES FINANCES

LE MINISTRE

N° Réf. 1143 N°CAB/MIN.FINANCES/CF/TK/2023

Kinshasa, 26 mai 2023

Transmis copie pour information à :

-Son Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Chef du Gouvernement

(Avec l’expression de ma très haute considération)

Hôtel du Gouvernement  

-Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat,

Ministre du Budget ;

-Madame le Vice-ministre des Finances ;

-Madame le Gouverneur de la Banque Centrale

du Congo                

(Tous) à Kinshasa/Gombe

……………………………………………………………………….                    

A Monsieur le Ministre des Affaires Sociales,

Actions Humanitaires et Solidarité Nationale

à Kinshasa/Gombe

              Victimes des inondations de Bansankusu

              Accusé de réception

Monsieur le Ministre,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre n°CAB.MIN/AFF.SOC –A.H-SOL.NAT/M.M.M/0090/2023, du 16 mai 2023, par laquelle vous m’informez qu’un montant de CDF 30.500.000, sur le montant total sollicité de CDF 1.436.780.000 a été payé au titre d’assistance humanitaire d’urgence en faveur des victimes des inondations dans le territoire de Basankusu, dans la Province de l’Equateur, et que suivant les renseignements que vous avez reçus de la Banque Centrale du Congo, le comptable public principal, code 0536 de mon Cabinet aurait touché le solde du montant demandé, soit CDF 1.129.280.000 suivant les OPI 1505983 et 1505984. Vous réclamez pour ce faire que le solde de CDF 1. 129.280.000 soit transféré à votre ministère. Je vous en remercie.

Y faisant suite, je voudrais porter à votre connaissance

Ce qui suit :

  • Par votre lettre n°1829/CAB.MIN/AFF.SOC-A.H-SOL.NAT/M.M.M/2023, dont j’étais ampliataire, vous avez sollicité le paiement du montant de CDF 1.436. 780.000 au titre d’assistance humanitaire d’urgence en faveur des victimes des inondations dans le territoire de Basankusu, dans la Province de l’Equateur ;
  • Compte tenu de l’urgence liée à cette catastrophe, j’ai autorisé le paiement en procédure d’urgence d’un montant global de CDF 615.000.000 dont CDF 307.500.000 étaient domiciliés au code comptable 0567 de votre ministère et CDF 307.500.000 au code comptable 0536 du Ministère des Finances qui devait les garder en attendant la consommation de la première partie mise à votre disposition. Cette deuxième partie des fonds (CDF 307.500.000) est toujours disponible auprès du code comptable 0536 et vous sera octroyée des présentations, par vos services, des pièces justificatives se rapportant à la quotité reçue ;
  • Par la suite, j’ai reçu le dossier n°1579272, contenu dans le DTO 0247/2023, d’un montant de CDF 1.436.780.000 pour lequel j’ai afin de permettre la régularisation du montant payé en procédure d’urgence ;
  • Les OPI 1505984 auxquels vous faites allusion dans votre lettre susmentionnée, n’ont pas fait et ne pouvaient pas faire l’objet d’un quelconque décaissement d’autant plus qu’ils ont été émis uniquement pour besoin de régularisation de ce montant de CDF 615.000.000.

En définitive, contrairement à vos affirmations, le solde de CDF 821.780.000 dont vous sollicitez le transfert n’a jamais été ordonné.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

Pour le Ministre en mission,

O’Neige N’SELE MIMPA

Vice Ministre