Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fecofa : le Conor met fin aux spéculations et fixe la date des électives au 11 novembre prochain

Les membres du Conor

24 heures après la lettre de l’ancien Secrétaire Général adjoint de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Patrice-Rainier Mangenda, adressée à Madame la Secrétaire Générale de la Fédération internationale de football association (FIFA), dénonçant plusieurs choses, dont les manœuvres du comité de normalisation (Conor) en place de vouloir tirer sa mission à longueur pour rester un peu plus longtemps, le Conor a vite réagi, démontrant le contraire. Il a publié un calendrier électoral, étape par étape, qui prend en compte toutes les étapes importantes d’un processus crédible et transparent, jusqu’à la tenue des élections proprement dites le 11 novembre prochain.

Le vice-président et porte-parole du Conor, Me Guy Kabeya MwanaKalala, a annoncé ce calendrier, mercredi, dans une déclaration faite à la presse, au siège de la Fecofa.

Le dernier acte de la mission assignée au Conor par la Fifa, est l’organisation effective de l’élection au sein de la FECOFA, a-t-il rappelé aux journalistes, précisant que ces élections sont fixées au 11 novembre prochain.

«Aujourd’hui mesdames et messieurs, nous rendons public l’agenda de ce cycle électoral qui est échelonné dans une durée de 7 mois, à dater du 10 mai 2023 », a déclaré Guy Kabeya.

Dans ce chronogramme, tout commencera à la base, c’est-à-dire, à l’échelle de toutes les entités sub-délégataires de l’organe technique du football national que sont les Ligues. Le calendrier électoral est donc ponctué de beaucoup d’étapes.

D’après la logique du comité de normalisation, la première démarche de ce processus électoral sera l’élection de 5 membres de la commission électorale, parce que qui dit élection, c’est d’abord la commission électorale. Et puis, il y aura aussi l’élection de trois autres membres de la commission de recours.

Une fois ces deux commissions mises en place, c’est alors que l’on peut tout amorcer jusqu’au bout, a noté Guy Kabeya.

Mais, sur le plan juridique, le Conor a commencé par l’annulation de la convocation de l’assemblée générale ordinaire du 20 mai 2023, convoquée par le comité exécutif sortant que dirigeait Donatien Tshimanga Mwamba, il a été renvoyé au 7 septembre 2023.

Dans le chronogramme, faut-il préciser, le dépôt des candidatures pour ces élections à la FECOFA interviendra à partir du 12 octobre prochain. Suivra alors, le 20 du même mois, la publication de la liste définitive de candidats.

Le train du comité de normalisation que conduit Dieudonné Sambi Nsele Lutu est donc déjà en marche.

EG