Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Franck Ngyke : le Journal La Référence Plus plaide pour la réouverture du procès pour que justice soit faite !

Cela fait exactement 18 ans, jour pour jour, depuis que le journaliste Franck Ngyke et son épouse, Hélène Mpaka, ont été assassinés. En marge de la commémoration de leur disparation, il s’est tenu hier, jeudi 22 juin 2023, une conférence de presse organisée par le Groupe de presse La Référence Plus,  organe de presse où travaillait l’illustre disparu. Il s’est agit dans cet échange de demander à la justice congolaise d’instruire la réouverture du procès, pour que les auteurs et leurs complices de ce forfait répondent de leurs actes devant la loi.

L’éditeur de La Référence Plus, André Ipakala Abeiye, l’un des intervenants de la conférence, a, en circonscrivant le cadre, indiqué que l’objectif poursuivi dans cette démarche est de d’abord d’appeler la justice congolaise à ordonner la réouverture des instructions sur le procès de l’assassinat du journaliste Franck Ngyke, «comme l’a martelé le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi le 3 mai dernier, disant qu’il veut réaffirmer l’Etat de droit et ce procès là ne s’est jamais terminé, et qu’il faut le rouvrir».

Deuxièmement, l’éditeur a souligné que la démarche vise aussi à mener des plaidoyers afin d’arriver à prescrire une sorte de reconnaissance ‘’méritée’’ pour le travail qu’assurent les chevaliers de la plume et du micro pour la République. «Au Rond-point  Victoire, il y a le monument des artistes à la place des artistes. Mais, les journalistes qui font aussi un travail noble pour la nation ne sont, malheureusement, pas honorés. Il faudra quelque part reconnaitre la place de la liberté d’expression où tous les journalistes assassinés seront répertoriés», a-t-il précisé.           

Il est revenu sur le 2 novembre, journée internationale de la fin de l’impunité contre les journalistes, où il a invité les journalistes, en général, à se préparer pour des plaidoyers par rapport à la reconnaissance par l’Etat congolais pour ce métier ‘’noble’’. 

Enfin, il a conclu par une forte recommandation adressée aux autorités du pays, attestant que « si on veut aller de l’avant en RDC ou émerger, c’est en comptant sur les médias. Parce que quand les médias diffusent les informations, il y a toujours des réactions, positives ou négatives. Et, cela permet que l’on puisse avancer.  On ne passe pas à l’émergence sans la presse », a-t-il achevé.

A rappeler que le journaliste Franck Ngyke et son épouse Hélène Mpaka ont été assassinés il y a 18 ans à Kinshasa, le 3 novembre 2005, un jour avant la journée dédiée à la célébration de la fin de l’impunité contre les journalistes. A La Référence Plus, Franck Ngyke a travaillé pendant 15 ans.

Fidel Songo