Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Grogne sur le retrait immédiat de l’EAC : Félix Tshisekedi dissipe les zones d’ombres et maintient la présence de la RDC

Au cours de l’entretien qu’il a eu le vendredi 12 mai 2023, à Gaborone, Capitale du Botswana, avec la communauté congolaise y résidant, Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la République, a écarté l’option du retrait de son pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est. En expliquant les raisons de son désaveu à la force de la EAC, reprises dans une note provenant de la Présidence de la République, «Il a affirmé que l’adhésion de la RDC à cette communauté était la réponse à une demande pressante des congolais vivant dans la partie Est du pays où s’exercent d’intenses activités commerciales ».

Echanges frontaliers

Pour Félix Tshisekedi, la RDC a adhéré de bonne foi à l’EAC pour faciliter le commerce transfrontalier et faire bénéficier à nos compatriotes les avantages de la libre circulation des biens et personnes au sein de l’espace. « Cette décision a été mûrement réfléchie», a en substance déclaré le Chef de l’Etat qui a dit ne pas regretter cette décision au regard de la position géostratégique de notre pays situé entre deux océans.

Noble Président

«L’actuelle agression de notre pays par le Rwanda est une situation conjoncturelle créée par les dignitaires du régime actuellement au pouvoir», a affirmé le Chef de l’Etat congolais. Dans la suite de son intervention, il a déclaré « garder l’espoir » de voir un jour le Rwanda dirigé par un Président non belliqueux qui entretiendra de relations pacifiques de bon voisinage avec la RDC.

Devant ses compatriotes, il a réitéré ses observations sur la force régionale de l’EAC. Il reste optimiste sur l’engagement des FARDC et l’appui de la force militaire de la SADC pour mettre fin à l’agression rwandaise.

Inauguration

Cet échange entre le président de la république et sa diaspora de Gaborone s’est déroulé dans une effervescence particulière, après l’inauguration de la nouvelle Ambassade de la RDC à Gaborone.

Au nom de la diaspora congolaise, l’Ambassadrice Emilie Mushobekwa a salué la célérité avec laquelle le Président de la République Félix Tshisekedi a répondu favorablement à la demande lui adressée par ses compatriotes en novembre 2020. Ce poste consulaire va faciliter l’intégration des congolais basés au Botswana.

John Ngoyi