Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Homélie prononcée à l’occasion de la messe d’ouverture de la 31ème Semaine des Intellectuels et Cadres Dirigeants Catholiques de Kinshasa (José Mpundu, Prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa) 15ème dimanche du temps ordinaire A Textes : Is 55, 10-11 ; Ps 64 ; Rm 8, 13-23 ; Mt 13, 1-23

Il y a 45 ans, jour pour jour, j’ai eu à conscience du fait que nous sommes tour célébrer, dans cette église tour et selon les circonstances de la vie paroissiale Saint Joseph aujourd’huidans l’un 4 ou l’autre camp. rénovée, ma messe de prémices.A certains moments de notre vie, C’est dans cette paroisse Saint Nous recevons la Parole de Dieu, Jésus Joseph que j’ai fait mes premiers Pas Christ, comme une bonne terre et nous dans le sacerdoce comme stagiaire,portons des fruits d’amour, de paix, de comme diacre et finalement comme joie, de réconciliation et de fraternité. jeune prêtre. Et curieusement, le 16Mais, en d’autres moments, nous sommes juillet 1978, j’ai eu aussi à célébrer lacomme ce terrain ensemencé au bord du messe de 11h00’ comme aujourd’hui.chemin, ou comme ce sol pierreux, ou Tout est grâce. A cette messe encore comme les ronces. Au début de d’ouverture de la 31e Semaine des cette 31e Semaine des Intellectuels et Intellectuels et Cadres Dirigeants Cadres Dirigeants Catholiques de Catholiques de Kinshasa, nous Aurons-nous, consacrée à la réflexion sur les une pensée pieuse pour deux de nos sélections en RDC, nous devrions déjà frères qui viennent de nous quitter l’unlever l’option de ne choisir comme futurs après l’autre. Il s’agit notamment de notre mission dans le monde. La question être ses collaborateurs dans la réalisation dirigeants de notre pays que ceux et frère Emmanuel Yanonge, président de maintenant est de savoir de quelle mission de son projet de libération de l’humanité celles, parmi nos frères et sœurs, se la commission paroissiale des s’agit-il ? tout entière et de notre pays en particulier. présenteront comme des personnes qui intellectuels et cadres dirigeants C’est la deuxième chose que le Cette parole de Dieu peut tomber soit sur écoutent, accueillent et comprennent la catholiques de cette paroisse, et de notre Seigneur veut nous dire aujourd’hui. A le bord du chemin, soit sur le sol pierreux, Parole de Vérité et la mettent en pratique. frère Chérubin Okende, membre de la ceux qu’il a choisi, il confie la mission de soit dans les ronces, soit enfin dans la Par ailleurs, il importe à ceux et commission paroissiale des intellectuels libérer la création tout entière de « bonne terre. Et ici, point n’est besoin de celles qui veulent être candidats ou de la paroisse Notre-Dame de Grâce, l’esclavage de la corruption, pour avoir chercher une autre explication de cette candidates, de s’examiner en vérité pour lâchement assassiné le jeudi passé. part à la liberté et à la gloire des enfants parabole si ce n’est que l’interprétation voir si, en âme et conscience, ils En leur mémoire, je vous prie de de Dieu » (Rm 8, 21). Nous avons donc, que Jésus lui-même nous donne. « Vous réunissent ces qualités d’écoute, de vous lever et de garder une minute de nous les élus de Dieu, nous que le donc, écoutez ce que veut dire la parabole compréhension de la Parole de Vérité et silence. Merci. Nous avons choisi comme Seigneur a choisi, pour mission, de libérer du semeur. s’ils mettent vraiment cette Parole en thème de notre 31e Semaine des l’homme, tous les hommes, de l’esclavage Quand quelqu’un entend la parole du pratique. Intellectuels et Cadres Dirigeants du pouvoir, de l’avoir et de la gloire, la Royaume sans la comprendre, le Mauvais Sinon, qu’ils s’abstiennent de se Catholiques de Kinshasa, « Elections, vaine gloire du monde. Et pour participer survient et s’empare de ce qui est semé présenter comme candidats. Enfin, une chance pour notre démocratie ? ». à cette œuvre de libération de Dieu, que dans son cœur : celui-là, c’est le terrain retenons que Dieu, l’électeur par Cette célébration eucharistique qui ouvre nous appelons aussi œuvre de salut, nous ensemencé au bord du chemin. Celui qui excellence, n’a pas d’autres yeux pour voir nos travaux ne sera pas le lieu ni le devons nous-mêmes accueillir cette a reçu la semence sur un sol pierreux, les bons candidats que les nôtres ; il n’a moment de faire des spéculations autour libération et la rendre effective dans nos c’est celui qui entend la Parole et la reçoit pas d’autres oreilles pour entendre les des élections en RDC. vies. aussitôt avec joie (avec enthousiasme) ; projets des candidats que les nôtres ; il Cela, nous aurons toute la latitude En d’autres termes, nous devons mais il n’a pas de racines en lui, il est n’a pas d’autres mains pour remplir le et tout le loisir de le faire au cours de nos nous-mêmes, chacun de nous l’homme du moment, l’opportuniste qui est bulletin de vote et le déposer dans l’urne ateliers et à la conférence-débat prévus individuellement et nous tous superficiel – et Dieu seul sait combien que nos mains ; il n’a pas d’autres au programme de nos assises. Ici, nous collectivement, être libérés de l’esclavage nous sommes superficiels dans notre bouches pour proclamer la vérité des voulons écouter ce que le Seigneur a à de l’avoir, du Dieu Mammon, le Dieu « pays) : quand vient la détresse ou la urnes que nos bouches. Que l’Esprit Saint nous dire au sujet des élections. Car, il a Argent » qui ronge nos cœurs et nos persécution à cause de la Parole, il que nous avons déjà reçu, nous aide à un mot à nous dire. Alors, écoutons-le ! esprits ; de l’esclavage du pouvoir lorsque trébuche aussitôt (il prend la fuite comme enfanter un Autre CONGO, un Congo Le mot élection vient du verbe latin, celui-ci est conçu et vécu comme un les disciples qui avaient lâché Jésus et terre d’égalité et de respect de tout être eligere, qui signifie choisir. La première moyen de domination, d’oppression des l’ont laissé, seul, à son triste sort). Celui humain, terre de participation et de chose que le Seigneur veut nous dire autres et comme une source qui a reçu la semence dans les ronces, responsabilité, terre de liberté et de vérité, aujourd’hui, c’est que c’est Lui qui nous d’enrichissement égoïste ; de l’esclavage c’est celui qui entend la Parole ; mais le terre de justice et de paix ! a choisi, c’est Lui qui nous a élu pour faire de la gloire, celle que l’on croit obtenir en souci du monde et la séduction de la Cet enfantement passera, comme de nous son peuple et 2 pour qu’il soit s’élevant à tout prix, par tous les moyens, richesse étouffent la Parole (la jouissance tout enfantement, par les douleurs et notre Dieu. C’est donc lui, Dieu, qui est avec un orgueil démesuré. et la soif immodérée des biens matériels, prendra du temps, se fera dans le temps l’électeur et nous, nous sommes les Nous devons donc nous laisser de l’argent), qui ne donne pas de fruit. long. Ceci nous invite à sortir de notre candidats, tous élus. libérer par le Seigneur de tous ces Celui qui a reçu la semence dans la immédiatisme où ne voyons que l’instant C’est ce que nous laisse entendre esclavages pour que nous devenions, bonne terre, c’est celui qui entend la présent, et pas le long terme. Il nous faut le verset 5 du Psaume 64 qui nous est avec la force de l’Esprit Saint que « nous Parole et la comprend : il porte du fruit à cesser de vivre au taux du jour pour nous proposé dans la liturgie d’aujourd’hui avons commencé à recevoir » (Rm 8, 23), raison de cent, ou soixante, ou trente pour projeter dans le temps long. Cet mais qui n’a pas été retenu pour cette comme nous le dit Saint Paul, des un » (Mt 13, 18-23). La question que enfantement devra être l’œuvre de nous messe. « Heureux ton invité, ton élu : il libérateurs de l’humanité tout entière avec chacun de nous ici présent devrait se tous les congolais unis et réconciliés entre habite ta demeure ! Les biens de ta lui. Que faut-il faire pour que nous poser est celle de savoir dans quelle nous pour que nous puissions vivre maison nous rassasient, les dons sacrés puissions accomplir cette mission avec catégorie je me situe ; dans quelle ensemble dans la joie de nous aimer. de ton tempe ! », dit le Psalmiste. Le succès, pour que nous puissions porter catégorie nous nous situons. Mais Que la Vierge Marie qui a enfanté le peuple d’Israël rend grâce à Dieu pour le de bons fruits, obtenir les résultats attention ! Ne tombons pas dans le piège libérateur du monde, de l’humanité soit choix parfaitement gratuit qu’il a fait de escomptés ? 3 Nous devons pour cela de la stigmatisation des autres ni du avec nous dans ce douloureux processus lui, ce petit peuple, pour en faire son accueillir la parole de Dieu, parole jugement des autres ! Ne commettons pas d’enfantement d’un Nouveau Congo et messager auprès des nations. Toutefois, d’amour, parole de vérité qu’est Jésus- l’erreur d’une catégorisation qui place les dans ce combat de libération ! Que celui cette « élection d’Israël » ne devrait pas Christ, que Dieu sème dans nos cœurs autres dans le mauvais camp et nous qui a des oreilles pour entendre, entende nous faire oublier que c’est l’humanité comme nous l’avons entendu dans la place nous-mêmes dans le camp de la ! tout entière qui est concernée par le projet parabole du semeur. bonne terre ! Ne pensons pas que la Que celui qui a la force pour agir, de libération de Dieu. Nous sommes donc C’est la troisième chose que le mauvaise terre, ce sont les autres et que agisse ! tous choisis par Dieu pour accomplir sa Seigneur nous dit au sujet de notre la bonne terre, c’est nous.

Fait à Kinshasa, Paroisse Saint Joseph, le 16 juillet 2023