Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

IXèmes Jeux de la Francophonie   : Félix Tshisekedi au four et au moulin pour la réussite totale du rendez-vous à Kinshasa

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, tient coûte que coûte à gagner le pari de l’organisation, à Kinshasa, des IXèmes Jeux de la Francophonie, prévus du 28 juillet au 06 août prochain. Comme cette réussite passe par les préparatifs, il s’est personnellement rendu sur les sites qui vont accueillir ces Jeux, mercredi 17 mai 2023, pour palper du doigt l’état d’avancement des travaux d’aménagement des infrastructures. Pour cette deuxième itinérance sur les chantiers dédiés aux Jeux de la Francophonie, le Président Félix Tshisekedi avait à sa suite le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le Ministre des Sports François Kabulo, le Ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya et  le Directeur Isidore Kwandja Ngembo.

C’était une bonne façon pour le premier citoyen du pays de pousser les entreprises en charge d’aménagement des sites à mettre toutes les batteries en marche pour la livraison des ouvrages dans un bref délai pour leur inspection par les équipes de la Francophonie pour homologation.

Le Stade de Martyrs de la Pentecôte, le Stade Tata Raphaël et l’Université de Kinshasa sont là les trois étapes qui ont constitué le marathon du Chef de l’Etat. Sur le premier site, il a visité les gymnases jumeaux en pleine construction. L’un compte 3000 places tandis que l’autre dispose de 2000 places assises. Ici, le constat est tel que les grandes structures sont à l’étape de finissage et que les travaux restants concernent beaucoup plus la pose des gradins, la climatisation et l’embellissement du site. Les ingénieurs qui y travaillent ont tout de même rassuré quant au respect des délais pour s’acquitter de leurs charges. Du boulevard Triomphal à Sendwe, le Chef de l’Etat a poursuivi l’itinérance par le chantier du stade Tata Raphaël. Chapeau sur la tête, chemise verdâtre en place, comme pour rendre hommages aux FARDC, il a visité le village de la Francophonie et ses résidences. Il a réitéré aux entrepreneurs son vœu de voir se tenir à Kinshasa la neuvième édition de la grand-messe sportive et culturelle des pays francophones, comme pour les inviter à parachever les travaux le plus vite que possible puisqu’il ne reste que quelque deux mois pour que les premières délégations arrivent déjà dans la capitale.

Sans repos, ni répit, après Tata Raphaël, le cortège présidentiel a pris la direction de l’Université de Kinshasa. Contrairement à tous les autres sites, celui de l’Unikin présente un tout autre visage. La piscine olympique a été complètement retapée dans les normes, le stade académique doté d’une pelouse synthétique, les homes complètement réhabilités et équipés. Sur ce site, des voies ont été créées, des routes asphaltées pour faciliter le déplacement, par bus, d’environ 3000 athlètes qui y seront logés. Cette visite stratégique du Président Félix Tshisekedi vient ainsi renforcer le travail que faisait le Comité national des Jeux de Francophonie, dirigé par Isidore Kwandja, pour la tenue effective à Kinshasa des IXèmes Jeux de la Francophonie. Encore que la mascotte officielle a déjà été dévoilée par le Premier ministre Sama Lukonde. Dans son compte Twitter, le Directeur Isidore Kwandja a salué la volonté manifeste du Garant de la nation de voir son pays abriter, pour une fois, cet évènement de haute portée historique voire diplomatique. Question de confirmer la vocation de la RDC d’être un pays ouvert au monde à l’ère et à l’heure de grands enjeux liés notamment au changement climatique.

La Pros.