Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

IXès Jeux de la Francophonie de Kinshasa, Carole St-Hilaire remplace Louise Mushikiwabo

Elle est le symbole de l’Organisation internationale francophonie (OIF), en sa qualité de Secrétaire générale. La Rwandaise Louise Mushikiwabo, parce que c’est d’elle qu’il s’agit, est attendue à Kinshasa aux 9èmes Jeux de la Francophonie qui se tiendront du vendredi 28 juillet au dimanche 6 août en République Démocratique du Congo. Ces jeux viennent confirmer le leadership de la RDC, qui organise le deuxième événement le plus important après le combat de Mohamed Ali et Georges Foreman en 1974. Cependant, une controverse ravive la toile sur la présence de la SG de l’OIF. Contrairement à ce qu’a indiqué le gouvernement congolais, le lundi 24 juillet dernier, la porte-parole de la SG de l’OIF, Oria Vande Weghe, a précisé à l’Agence France Presse (AFP) que Louise Mushikiwabo va plutôt se faire représenter par l’administratrice de cette organisation, Carole St-Hilaire. Il y a lieu de rappeler que le Ministère des Affaires étrangères de la RDC n’aurait pas adressé des invitations officielles à la secrétaire générale et aux autres États membres de cette organisation. Le porte-parole du chef de l’administration de l’OIF a confirmé que l’invitation n’a jamais été reçue. «Malheureusement, cela porte à confusion et a poussé la secrétaire générale à reconsidérer son voyage», a[1]t-il indiqué. De la sécurité Le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi, a rassuré au cours du briefing organisé par le ministre de la Communication et médias que toutes les dispositions sécuritaires ont été prises pour la réussite de ces jeux de la francophonie et que la secrétaire générale de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo sera bien sécurisée. «Toutes les dispositions sécuritaires ont été prises pour que Louise Mushikiwabo, la Rwandaise qui arrive en RDC soit suffisamment protégée», a dit Peter Kazadi. Pour sa part, le Commissaire provincial de la police de la ville-province de Kinshasa, Blaise Kilimbalimba, a saisi cette opportunité en mettant en garde les motards taxi communément appelés «Wewas», les invitant à adopter un comportement responsable durant la période des jeux de la Francophonie. Cette invitation leur est lancée par le Commissaire provincial de la police, Blaise de la police de Kinshasa qui entend, de cette façon, éviter les embouteillages inutiles le long des boulevards de Kinshasa. Et de préciser que toutes les dispositions sont prises pour réduire au maximum les embouteillages durant ce temps des jeux. «Nous avons commencé à dégager les points les plus chauds des artères de nos boulevards, en commençant de l’aéroport de N’djili jusqu’aux différents sites des jeux. L’objectif est de rendre le trafic routier plus fluide. Ainsi, nous appelons nos amis motards taxi à adopter un comportement responsable pour l’image de notre pays», a-t-il déclaré. Aussi, l’accès à la cérémonie d’ouverture des jeux prévus le 28 juillet prochain à Kinshasa est gratuit, renseigne le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya. À l’en croire, il suffirait de se présenter décemment en couleurs nationales pour y avoir accès.

Emma Muntu