Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Katanda : le lancement de la 57ème édition de l’ExEtat a vécu

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a lancé ce lundi 26 novembre 2023, à l’Institut Technique Professionnel Mazzarero, dans le Territoire de Katanda, Province du Kasaï-Oriental.

Premier à prendre la parole, M.  Mbuyi Bukasa Aaron, Administrateur du Territoire de Katanga, a souhaité la bienvenue au Ministre et à toute sa délégation tout en le remerciant pour avoir choisi son territoire pour lancer cette épreuve de fins d’études secondaires.

Il a dit au nom de la population de sa juridiction qu’il sent dans cette volonté du Ministre, la valeur qu’il accorde aux finalistes aussi bien des milieux ruraux qu’urbains, étant donné que le diplôme décerné aux élèves a une même valeur et ne reprend pas les écoles des lauréats.

Ensuite c’est le Directeur Provincial de l’EPST, Kasaï-Oriental 1, Monsieur Jean Willy Momat Munga qui a indiqué à titre de renseignements que la Province du Kasaï-Oriental a enregistré 1.23.592 dont 8.124 filles attendus dans 62 Centres dont 41 sont implantés dans la ville de Mbuji-Mayi et 21 en dehors.

Avant de lancer officiellement la 57ème Edition, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a rendu de vibrants hommages au Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Thshilombo pour avoir concrétisé sa volonté de mettre en application la gratuité de l’enseignement primaire public conformément à l’article 43 de la Constitution du 18 février 2006. Grâce à cette mise en application de cette gratuité, plusieurs avancées ont été réalisées au profit, et de l’enseignant, et des élèves que des parents. Et les parents ont pu épargner pour investir dans d’autres projets. Plus de cinq millions d’enfants ont retrouvé le chemin de l’école, a indiqué Tony Mwaba Kazadi. 

Revenant sur le sujet du jour, le patron de l’EPST a déclaré : « La session ordinaire de l’examen d’Etat 2023, reçoit 1.002.806 candidats, dont 411.621filles représentant 41% et 591.185 garçons. Ces candidats sont répartis dans 2.827 centres de passation dont 17 sont situés en dehors des frontières nationales’ », a-t-il indiqué.

Ce, avant d’ajouter : « En même temps que la session ordinaire de l’Examen d’Etat, vont se dérouler les épreuves de la session ordinaire du Jury national du cycle court professionnel auxquelles prendront part 5.447 candidats disséminés à travers 275 Centres de passation tous ouverts sur le territoire national. 1031 de ces candidats au Jury national de cycle court professionnel sont des filles et 4416 sont des garçons. Ils représentent respectivement 19 et 81% de l’effectif total », a fait savoir le n°1 de l’EPST qui a lancé officiellement l’Examen d’État sur toute l’étendue du territoire national et hors-frontières.

(Avec la Cellule de Communication de l’EPST)