Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La diversité comme richesse

(Par le Prof. Patience Kabamba)

Nous fêtons aujourd’hui les 5 ans d’existence du MDW. Depuis une demi-décennie chaque samedi nous mettons un petit reflet sur la place publique pour participer à la transformation de notre pays. Nous sommes conscients que cette participation est très faible malgré sa régularité.

Après cinq ans d’observation de la vie congolaise, notre constat est qu’il y a des congolais extrêmement consciencieux et « individuellement » « socialement performants », mais collectivement, les congolais sont incapables d’organiser leur pays. Les individus sont conscients des valeurs véhiculées par la culture africaine et congolaise, mais une fois qu’ils ont des responsabilités politiques, le mensonge, la tromperie et le vol des biens communs deviennent des habitudes fréquentes et communément acceptées.

La solution est de revenir aux comportements que notre culture encourage : l’honnêteté et le respect du commun. Il me semble que la course effrénée à l’argent dans laquelle se livrent les politiciens congolais est incompatible avec ces valeurs culturelles. Par conséquent, pour que le changement se produise, la majorité silencieuse doit se soulever contre la petite minorité de voleurs, de menteurs et d’escrocs qui parcourent la politique congolaise. Le silence dans ce cas est une complicité condamnable. Le Congo est un paradis transformé en enfer par la volonté d’une petite minorité reconnue comme possédant le monopole de la violence légitime. Il faut absolument remettre en question ce monopole jusqu’à ce que les conditions d’une république soient réunies et que le sens du collectif soit compris. Notre pays est riche non seulement de minerais, de bois ou d’eau, mais surtout d’une incroyable diversité humaine.

Le Mot du week-end du 23 juin 2018 écrit depuis les montagnes de Pennsylvanie :

La diversité comme richesse

Je propose de garder cette rubrique en permanence pour alimenter nos réflexions et nos actions. Les objections et les commentaires sont les bienvenus.

Pour ce week-end, je voudrais aborder la question de la diversité, qui peut sembler être un frein, mais qui est en réalité un atout. L’idée m’est venue des discussions animées et en tête-à-tête, parfois difficiles, que nous avons eues au cours de la semaine dernière.

Nous avons une communauté de destin mais nous apportons aussi des talents très divers pour enrichir la communauté. Il y en a qui sont très bons dans le domaine de la finance, d’autres dans le domaine du droit, d’autres dans le reportage journalistique, d’autres dans la gestion de la ville, dans la politique, d’autres dans les projets de développement, et d’autres dans le concret ou l’aspect pratique des choses et des autres dans la réflexion philosophique, etc… Nous avons une mosaïque de talents qui nous enrichit en tant que communauté. Cependant, ces talents ne sont pas exclusifs, il existe des personnes qui peuvent combiner plusieurs de ces talents en elles-mêmes.

Le travail d’une communauté est de mettre en musique tous ces talents pour que tout fonctionne pour le bien de tous.

Ma formation m’amène souvent à poser des questions sur les causes profondes de ce qui apparaît. C’est ce que j’appelle la généalogie. Ce qui est important pour moi, ce n’est pas l’événement lui-même, mais ce qui a rendu cet événement possible. Je pense donc que c’est mon rôle dans notre communauté de poser ce genre de questions.

Chacun de nous contribue à sa manière et selon ses talents au bon fonctionnement de la communauté. Pour plus d’efficacité, il serait bon que chacun d’entre nous découvre par lui-même son domaine de prédilection où il pourrait maximiser sa contribution à la communauté. Une auto-évaluation nous aiderait à mieux nous connaître afin de mieux contribuer à notre vie commune.

La diversité est une richesse pour la communauté. La communauté profite de la diversité. Si elle n’est pas correctement contrôlée, elle peut dégénérer en conflits ou affrontements entre les membres d’une même communauté. Les différences peuvent conduire à des malentendus et à des batailles, mais elles peuvent aussi être une riche source de diversité. La diversité doit d’abord être vue comme une opportunité pour notre communauté, et pour qu’elle soit vue comme une opportunité, chaque individu doit reconnaître ses propres talents et comment ils peuvent être combinés avec les talents des autres membres de la communauté. Ce n’est qu’alors que la diversité deviendra une force plutôt qu’une source de conflit.

Reconnaissons et utilisons au maximum nos propres capacités afin de promouvoir le Congo !