Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le succès des IXès Jeux de la Francophonie permettra de donner des ailes à la RDC

Les préparatifs et la bonne organisation des IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa ont été au centre des échanges entre Isidore Kwandja, coordonnateur national des jeux de la Francophonie et Claude Nyamugabo Bazibuhe, ancien Ministre de la Jeunesse et des Sports. Les deux personnalités ont reconnu, à cet effet, que l’occasion des Ixès jeux, est une belle vitrine et une bonne opportunité pour montrer au monde de quoi la République démocratique du Congo est capable. Le succès de cet événement sportif et culturel international donnera assurément des ailes de pouvoir organiser encore d’autres rencontres sportives continentales et même internationales.

Le coordonnateur national des Ixès jeux de la Francophonie a rappelé en outre que son hôte avait participé à la mise en place de la politique nationale de la jeunesse et à la mise en œuvre de la loi sportive. Il a, pour ce faire, exprimé son intention de partager ses aperçus et ses espoirs de relancer l’organisation des Jeux de la RDC qu’il avait voulu faire lorsqu’il était à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Et Kwandja de rassurer son hôte : « Le gouvernement que dirige le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, lui aussi ex-ministre des Sports, a des grands projets pour rentabiliser les investissements considérables consentis dans la construction de ces infrastructures sportives modernes pour le développement du sport en RDC ».

Et de poursuivre : « En ce qui nous concerne, nous faisons tout ce qui est dans notre pouvoir pour matérialiser la volonté du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi qui a bien voulu accueillir les IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa et qui investit énormément pour la jeunesse congolaise. Le Président de la République veut à travers ces nouvelles infrastructures sportives, développer le sport professionnel, notamment en relançant les Jeux de la RDC ».

Le coordonnateur national de ces IXès jeux a, par ailleurs, indiqué : «Nous avons pu mesurer les défis qui sont encore face à nous pour que ces Jeux soient un succès sur tous les plans : sportif, socioculturel, économique, mais aussi sur le plan politique et diplomatique» avant de conclure : «…pour réussir à relever ce défi et gagner le pari, nous avons besoin de voir toutes les bonnes volontés mettre la main à la pâte afin d’y parvenir».

Près de 50 médecins urgentistes…formés

Une cinquantaine de médecins (urgentistes, généralistes, réanimateurs, médecins de sport et quelques infirmiers) Congolais ont été formés sur le plan d’urgence en vue de parer à toute éventualité, en cas d’afflux massif de blessés, et prendre en charge les urgences sanitaires et autres cas médicaux pendant les IXès Jeux de la Francophonie.

Cette formation spécifique sur le « Plan Blanc » a été assurée par le Professeur Gilbert Versier, urgentiste et médecin chef de la délégation française

Le « Plan Blanc » est un plan d’urgence qui permet d’organiser l’accueil et la prise en charge d’un afflux massif de victimes d’un accident, d’une catastrophe, d’un attentat, d’une épidémie ou d’un événement climatique extrême, etc.

Pour prévenir et anticiper toute situation catastrophique éventuelle, le Comité National des IXès Jeux de la Francophonie (CNJF) se doit de recenser tous les moyens matériels et humains susceptibles d’être mobilisés pour parer au plus pressé et sauver des vies humaines.

Emma Muntu