Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les Fondateurs historiques de l’Udps chez Samy Badibanga

La ronde de sensibilisation des quatre Fondateurs Historiques de l’UDPS autour de la réunification se poursuit et tend vers sa fin.

Les Fondateurs Charles Dia Onken-a-Mbel, Paul-Gabriel Kapita Shabangi, François Lusanga Ngiele et Protais Lumbu Maloba Ndiba ont été reçus le mardi 30 Mai 2023 par l’ex-Premier Ministre Samy Badibanga Ntita, Président du Parti « Les Progressistes » et ancien Haut-cadre de l’UDPS/TSHISEKEDI.

Après avoir expliqué le but de leur déplacement à  l’Honorable Samy Badibanga Ntita, ce dernier s’est montré très ouvert et a encouragé ses hôtes à réussir cette délicate mission de réunification.

Faut-il rappeler, par ailleurs, que les Fondateurs Historiques de l’UDPS ont eu, auparavant, une séance de travail avec l’ancien Premier Ministre Bruno Tshibala Nzhenzhe, Président National de l’UDPS/TSHIBALA.

Avec l’ancien Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS/TSHISEKEDI, monsieur Bruno Tshibala Nzhenzhe, l’entretien n’a pas été concluant étant entendu que celui-ci a sa propre grille de lecture diamétralement opposée à la mission des Fondateurs Historiques de l’UDPS.

Il est à noter que les Fondateurs Historiques de l’UDPS ont aussi rencontré l’ambassadeur honoraire François-Xavier Beltchika Kalubye, Président National du CDPS, l’une des sensibilités de l’UDPS Originelle.

Au CDPS, la séance de travail s’est bien déroulée et dans un climat de parfaite entente.

Le Président National du CDPS qui était entouré des membres du Bureau Politique de son parti, a énormément contribué de manière positive à l’accomplissement de la mission confiée aux Fondateurs Historiques de l’UDPS par la Haute Autorité Politique de Référence, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon certaines indiscrétions, deux dernières rencontres restent au programme du calendrier établi à cet effet. Il s’agit des séances de travail avec l’UDPS/LE PEUPLE et l’ANAFEC.

JKMN/CP