Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Littérature : le livre ‘‘Happy made in Kinshasa’’ de Dash Kuba explore les réalités Kinoises

En vue de promouvoir la vie Kinoise dans toutes ses formes, Dash Kuba a rédigé et publié une œuvre littéraire intitulée : « Happy made in Kinshasa », livre qui interprète les coutumes des Kinois dont la débrouillardise, la solidarité et l’hospitalité.  Ce nouveau-né a été porté sur les fonts baptismaux, le dimanche 16 juillet dernier à l’amphithéâtre du Musée national de la RDC.

C’était en présence du Ministre de la Communication et Medias, Patrick Muyaya, que cette œuvre d’esprit a signé son entrée en lice dans le giron de la littérature congolaise. Dans ce livre, l’auteur consacre ses pages aux valeurs de la ville de Kinshasa, et explore autrement le quotidien kinois. 
A l’en croire, cette œuvre est conçue pour montrer l’esprit créateur des Kinois par le décryptage des pratiques quotidiennes, en énumérant également un certain nombre de termes liés au langage kinois, fruit d’une longue période de recherche et de son expérience de la vie dans les milieux chauds de la capitale congolaise. «Mon combat est de lutter, promouvoir et donner de la valeur à la mode de vie des kinois. Cet ouvrage et ses outils sont des secrets pour tenir dans une société en rupture avec la normalité et dont la seule option qu’elle offre est celle de grandir vite et vieillir intelligemment », a-t-il révélé, avant toutefois de préciser que, toute personne qui va se procurer cette œuvre,  connaitra les termes propres de Kinois notamment « mbok’elengi, Match eza Bien, Tsha na se,  Jaja », et tant d’autres.

Pour sa part, le Ministre de la Communication et Medias, Patrick Muyaya, s’est réjoui de pouvoir baptiser l’ouvrage de son ancien collègue de classe, et lui a félicité pour cette plume qui décrit les réalités de Kinois. «Je suis honoré cet après-midi par un frère et un collègue de classe, lorsqu’il m’avait parlé de ce projet, je me suis dit qu’il a enfin réalisé ses rêves en tout cas je le félicite parce qu’il était animé de cette passion plusieurs années antérieures », a-t-il fait savoir.

Notons que Dash Kuba, auteur de cet ouvrage, licencié en marketing est né et grandi à Kinshasa, dont « Happy made in Kinshasa », est sa toute première œuvre littéraire, qui contient 260 pages subdivisés en 8 chapitres. Elle est publiée par la Maison d’Edition Mayaka.Ronsard Malumalu