Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

MSC/ Mont-Amba : Florence Kitsitsikisa réserve un accueil délirant à Frida Munshy    

C’est avec enthousiasme et détermination que j’ai pris les rênes de la Ligue des Femmes du MSC, dit-elle à l’entame de son mot. Accompagnée par une équipe dynamique et créative pour la redynamisation du MSC, notre cher Parti, poursuit Frida Munshy lors de sa visite d’itinérance des Fédérations dans la ville province de Kinshasa. Trois objectifs sont inscrits à son agenda d’itinérance dans toutes les structures de la Ligue des Femmes de Kinshasa afin de fédérer les esprits et renforcer les ambitions de prétendantes à tous les niveaux : Redynamiser la femme et faire d’elle un programme politique. Elle a évidemment remercié l’Autorité Morale du MSC pour le choix et tous les membres de son bureau pour un excellent travail réalisé pour hisser le MSC au haut niveau en RDC. Elle a souligné que la force du MSC dépend également de ses membres, surtout les femmes que vous êtes. ‘’ Sans vous les mamans, rien  de tout cela ne sera possible pour les échéances électorales à venir ; nous devons nous lever pour porter haut la victoire de Félix Antoine Tshisekedi à son deuxième mandat.’’

La dynamique présidente de l’inter fédération du MSC à Mont-Amba, Mme Florence Kitsitsikisa a organisé un accueil délirant à la nouvelle présidente nationale de la Ligue des femmes du MSC, le week-end dernier à Lemba.

La cérémonie de présentation de Mama Frida Munshy, nommée à la tête de ce grand piller du MSC de l’Honorable Laurent Batumona, a été portée à cœur joie par les femmes de Mont-Amba. Elle a été accompagnée par Edouard Kabukapwa, le Secrétaire Général du MSC ; de Daniel Mbuya, Président provincial du MSC ville de Kinshasa ainsi que des milliers de Cadres et sympathisants du MSC. Frida Munshy est en tournée dans les fédérations de Kinshasa et particulièrement les ligues des femmes dans le cadre de redynamisation de ces structures de base, en prévision des élections à venir.

La visite de Frida Munshy à Mont-Amba s’inscrit dans le cadre de stimuler la participation des femmes à l’élection présidentielle, afin d’amorcer un dynamisme qui va permettre aux femmes du Mouvement de Solidarité pour le Changement, de jouer véritablement leur rôle. Elle devra également permettre de contribuer à une meilleure prise en compte des préoccupations des femmes selon la vision du MSC de Laurent Batumona, l’Autorité Morale.

Une femme leader transforme l’inactivité en un nouveau départ des femmes MSC

Grace à son dynamisme, elle a présenté une nouvelle image de la Ligue Nationale des femmes du MSC. Elle a suscité une admiration par sa façon intelligente de présenter son agenda de travail sur les enjeux politiques de l’heure. Frida Munshy a marqué la vie de nombreuses personnes depuis sa nomination à la tête de cette structure importante du MSC, il y a quelques semaines. ‘’Je veux aider les femmes du MSC à oublier les problèmes qu’elles ont connus pour qu’elles puissent démarrer une nouvelle aspiration’’, a fait savoir l’honorable Frida Munshy. 

Selon elle, cette activité s’inscrit surtout dans le cadre d’une démonstration des forces de mobilisation de chaque leader du Parti dans sa circonscription en tant que responsable  tel qu’elle avait déclaré lors de la cérémonie de son investiture le 3 juin 2023.

Elle a, dans son mot de circonstance, rassuré que le train des élections tend  vers le terminus dans quelques mois. ‘’Pas question de vous faire distraire par les oiseaux de mauvais augures dans cette bataille électorale de 2023’’.

Une mission de redynamisation

L’honorable Frida Munshy a expliqué son agenda qui consiste à redynamiser le Parti dans toutes les provinces de la RDC. Cette mission a montré son impact à Kinshasa où elle est en train de se réaliser.

S’adressant aux prétendantes candidates à la députation tant nationale que provinciale, elle a démontré une stratégie très importante d’être en bon terme avec tout le monde de sa circonscription électorale. Abordant effectivement l’aspect du candidat présidentiel à la magistrature suprême : ‘’Moi et le MSC de l’honorable Laurent Batumona nous n’avons qu’un candidat unique à ce poste : c’est Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à l’élection présidentielle de 2023, afin d’atteindre notre but de lui offrir une majorité confortable au Parlement’’.

Il faut noter qu’à cette circonstance, le Secrétaire général du MSC a soutenu que la mission de la Présidente de la Ligue des Femmes du MSC est de conscientiser les femmes et faire un appel de troupes pour une victoire écrasante du MSC du Chairman Laurent Batumona.

La Pros.