Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Nouveau Délégué Général à la Francophonie, Mabiala Ma-Umba : un homme d’action  au  parcours élogieux

Biographie de M. MABIALA Ma-Umba

Nouveau Délégué Général à la Francophonie au Ministère des Affaires Etrangères et Francophonie

 (Mise à jour du 12 mai 2023)

Mabiala Ma-Umba est le nouveau Délégué Général à la Francophonie au Ministère des Affaires Etrangères et Francophonie. Il a été nommé à ce poste par arrêté ministériel N°130/004/ML/2023 du 06 mai 2023 du Vice Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et Francophonie, S.E. Christophe Lutundula Apala Pen’Apala.

Mabiala Ma-Umba est expert en matière d’éducation, de formation et d’encadrement des jeunes ainsi qu’en matière de communication pour le changement social et de comportement.

Il apporte à la Délégation Générale à la Francophonie, non seulement l’expérience d’un professionnel de très haut niveau, qui connait bien la Francophonie mais aussi,  un expert international qui a une vision mondiale des problèmes de développement, avec une expérience de terrain de plus d’une vingtaine d’années acquise en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe et dans les Caraïbes, en matière de coordination et de gestion des programmes de coopération internationale et de développement.

Un bilan à la direction de l’éducation et de la jeunesse de l’OIF

En effet, pendant six ans (2013-2019), Mabiala Ma-Umba a été Directeur de l’Education et de la Jeunesse à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Paris.

Les résultats suivants ont été accomplis, sous sa direction et son leadership :

  • Il a coordonné avec succès le processus de création et de mise en place de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), une institution fédératrice basée à Dakar, ayant pour mission de fournir à l’ensemble des Etats et gouvernements membres de la Francophonie l’expertise technique dont ils ont besoin pour mettre en œuvre leurs politiques éducatives et atteindre, à l’horizon 2030, les objectifs d’éducation inclusive et équitable de qualité pour tous. L’IFEF met particulièrement l’accent sur les programmes de formation des enseignants.
  • Il a supervisé la mise en œuvre de nombreux projets en matière d’éducation, notamment l’Initiative Francophone de formation à distance des maîtres (IFADEM), le projet d’appui aux innovations et réformes éducatives (PAIRE) ainsi que le projet de formation et d’insertion professionnelle des jeunes.
  • Il a lancé le chantier de la promotion de l’éducation des filles, en vue d’apporter des changements structurels majeurs dans les systèmes éducatifs des pays francophones, en appui à la Stratégie pour l’Egalité Femmes-Hommes adoptée lors du Sommet de la Francophonie à Erevan en 2018.
  • Il a coordonné avec succès le processus d’élaboration, de validation et de mise en œuvre de la Stratégie Jeunesse de la Francophonie.
  • Il a lancé, avec succès, plusieurs initiatives et projets visant à promouvoir l’inclusion économique, financière et sociale des jeunes, leur participation aux processus décisionnels ainsi qu’à renforcer les capacités des jeunes et des organisations des jeunes, au sein de l’espace francophone. 
  • Il a coordonné l’appui de l’OIF aux Etats membres, en matière d’éducation, de formation et de jeunesse, notamment pour renforcer leurs capacités en matière d’élaboration, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des politiques éducatives et des politiques publiques de jeunesse ainsi qu’en matière de prise en compte, par les États membres, de la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans leurs politiques et actions en faveur des jeunes.
  • En sa qualité de Directeur en charge de la jeunesse au sein de l’OIF, Ma-Umba Mabiala a joué un rôle clef dans l’organisation des activités prévues lors des Jeux de la Francophonie de Nice (France) et d’Abidjan (Côte d’Ivoire).Il a également encouragé la candidature de la RDC et mobilisé le soutien des Etats membres pour l’attribution des Jeux de la Francophonie à la RDC.

Une expérience internationale riche et diversifiée

En dehors de son expérience de directeur à l’OIF, Mabiala Ma-Umba a travaillé, pendant dix ans (2001-2011), comme Senior Program Officer au Centre des Programmes de Communication de l’Université Johns Hopkins (JHU/CCP) à Baltimore (Maryland, Etats-Unis d’Amérique) où il a coordonné les programmes de formation organisés par l’Université à l’intention des professionnels des pays francophones.

Avant de travailler pour l’Université Johns Hopkins, il a été, pendant six ans (1989-1995), administrateur- chef du programme d’éducation au Bureau du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) à Port-au-Prince (Haïti).

Expert international, il a été ensuite, sur une période d’environ six ans (1996-2001), en poste à Lomé, au Togo ainsi qu’à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Il a encadré plusieurs projets d’éducation et de communication pour le développement, dans la plupart des pays d’Afrique francophone, pour le compte de plusieurs organisations nationales et internationales.

Il a également travaillé au Nigéria, pendant trois ans, comme conseiller technique pour le compte de l’Université Johns Hopkins et del’Agence Américaine pour le Développement International (USAID).

Son expérience managériale inclut deux ans (2011-2013) en République Démocratique du Congo (RDC) comme Directeur du programme d’éducation et du projet « Opportunités pour un Accès plus Equitable à une Education de base de Qualité (OPEQ) », mis en œuvre par l’ONG américaine International Rescue Committee (IRC) et financé par l’USAID. Mis en œuvre dans l’ex province du Katanga, dans le Nord-Kivu et dans le Sud Kivu, le projet a donné à un demi-million des filles et des garçons l’opportunité de bénéficier d’une éducation de base de qualité. Le projet a également ciblé les jeunes qui sont en dehors du système scolaire pour leur donner des opportunités de formation alternative et professionnelle débouchant sur des emplois.

Un expert international au service de son pays

Depuis 2020, Mabiala Ma-Umba est basé à Kinshasa où il offre ses services d’expertise et de consultation à diverses structures, notamment la Présidence de la République, le Ministère du Plan, le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique et le Bureau de l’UNESCO en RDC. C’est à ce titre que, pendant plus de six mois, en 2021, il a fait partie, pour le compte de l’Union Africaine dont la RDC assurait la présidence, de l’équipe des experts chargés de préparer le Sommet du G-20 qui s’est tenu en octobre 2021 à Rome.

C’est également en qualité d’expert qu’il a apporté, à la demande de l’UNESCO, l’appui technique au Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) de la RDC sur les réformes du système éducatif et, en particulier, sur la question de la gratuité de l’enseignement.

C’est en tant qu’expert qu’il coordonne présentement, avec d’autres collègues et son Cabinet-Conseil, le CESD Consulting, l’organisation d’un colloque international sur l’éducation en crise qui se tiendra à Kinshasa, du 1er au 3 août prochain, dans le cadre des Jeux de la Francophonie, colloque qui fait suite à celui tenu à La Havane (Cuba), en octobre 2022, sur les inégalités en éducation, au cours duquel Mabiala Ma-Umba a été l’un des principaux orateurs invités.

En 2020, pendant environ trois mois, à la demande l’IFEF, il a été membre d’une équipe internationale chargée de mener une étude pour identifier les priorités régionales dans 21 pays en Afrique Centrale et de l’Ouest en vue de relever les défis de politiques éducatives, de planification et de la mise en œuvre technique des programmes et projets d’éducation.

Présentement, il mène également des recherches sur la lutte contre les antivaleurs en RDC, en appui à la Cellule d’Innovation et de Changement des Mentalités de la Présidence de la République.

Mabiala Ma-Umba est co-auteur des ouvrages Inégalités en éducation dans le monde : quelles actions pour les réduire ? (2023) et Quelle Ecole pour demain : Enjeux, priorités et défis (2019) publiés par l’Association Française pour le Développement de l’Education Comparée et des Echanges (AFDECE). Il est co-auteur de l’ouvrage L’appui au développement communautaire : une expérience de communication en Afrique rurale de l’Ouest (2000) publié par le Centre canadien de Recherches pour le Développement International (CRDI) et l’Agence de la Francophonie. Il est aussi l’auteur du guide « La communication au service de l’éducation des filles en Afrique » (2002) publié par l’UNICEF.

Mabiala Ma-Umba a enseigné à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC) à Kinshasa.

 Il a également été Chargé de cours à l’Université de Montréal où il a fait des études de communication et d’andragogie.

(Avec la Cellcom/Médias de la Francophonie)