Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Parlement : la session ordinaire de mars clôturée ! 

Les deux chambres sœurs du parlement de la RDC sont désormais en vacance parlementaire. A l’Assemblée nationale, contrairement aux habitudes, cette fois-ci, il n’y a pas eu un discours protocolaire. Christophe Mboso, Président de l’Assemblée nationale, a exhorté les députés nationaux de retourner auprès de la base mais aussi de déposer leurs candidatures lorsque la CENI va convoquer l’électorat à la députation nationale. Au Sénat, au-delà de plusieurs sujets qui ont été abordés à la dernière séance plénière de la session de mars, Modeste Bahati Lukwebo a souhaité de bonnes vacances à ses collègues.

En effet, au sein de la Chambre basse du parlement, avant la clôture de la session ordinaire de mars 2023, la plénière a procédé à la validation des pouvoirs des députés frappés d’incompatibilité, des absentéistes et ceux décédés. L’Assemblée nationale s’est réunie en plénière, ce jeudi 15 juin 2023, jour de la clôture de la session ordinaire de mars 2023, avec à son ordre du jour l’examen et adoption  de 7 procès-verbaux des séances plénières antérieures,  la validation des pouvoirs et la clôture de la session ordinaires de mars 2023.

Dans sa communication, le speaker de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a fait observer qu’il s’agissait de l’approbation du rapport de la commission PAJ relatif à la vérification des pouvoirs des suppléants appelés à remplacer respectivement les députés nationaux frappés d’incompatibilité, décédés et invalidés. A cet effet, le président de la commission, Augustin Mulumba, a déclaré que c’est depuis quatre mois que la plénière attend la validation des mandats des députés devant remplacer leurs collègues nommés à des fonctions incompatibles, invalidés et décédés. La commission, ayant examiné le dossier individuellement, a tiré des conséquences de droit en connaissance de cause à chaque dossier. A sa suite, le député Israël Daniel Mbau Sukisa a fait lecture du rapport, sur base duquel on note que M. Kahubira Mirindi, en remplacement du député Enerunga Vunda Anselme de la circonscription électorale de Kalehe ; M. Katumba Kabangu en remplacement du député Milolo Dibondo Zobel de Tshikapa (décédé) ; Mme Munimba Limba Mahangu  à la place de Munimba Limba d’Uvira invalidé ; M. Bikoke Bolomelenge Victor à la place de Likinda Fidèle d’Ikela (décédé) ; Mme Tambwe Yolande à la place de Papy Nyango de Bandundu (invalidé) ; M. Mboma Boko Paulin à la place de Adolphe Muzito de Kikwit (invalidé) ; M. MulandaMuland Guy en remplacement de Mova Sakanyi Henri de Lukunga (invalidé), Mme Monga Masimo Lily en remplacement de Mushobekwa Likulia de  Kabaré (invalidée).

A la suite de l’analyse des dossiers physiques lui soumis pour examen, la commission les a déclarés conformes aux dispositions de l’article 18 de la loi électorale telle que modifiée à ce jour. Ainsi, aux termes des articles 114 de la Constitution telle que modifiée à ce jour et 12 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la commission PAJ propose à la validation les suppléants ci-après : Tshipamba Tshibwabwa Zacharie, Kahubira Mirindi, Katumba Kabangu Gidet, Munimba Limba Mahangu, Bikoke Bolomelenge Victor, Mboma Boko Paulin, Tambwe Yolande, Muland a Muland Guy, Monga Masimo Lily.

En vacances parlementaires depuis ce jeudi 15 juin, l’Assemblée nationale  a adopté la loi d’habilitation du gouvernement.

La Pros.