Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Près de quarante après, voici la nouvelle carte d’identité, RDC : Félix Tshisekedi plus réaliste face à l’histoire !

Tous les congolais seront bientôt dotés de nouvelles cartes d’identité. Près de quarante ans après l’épuisement du dernier stock, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de redémarrer la machine. Accompagné par son épouse, la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi, le Chef de l’Etat a obtenu sa carte d’identité, vendredi 30 juin 2023, au bâtiment abritant le Ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, à quelques encablures du Palais du peuple, au cours d’une cérémonie qui a connu la participation des personnalités issues du différentes institutions du pays, notamment le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia Mpwanga, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le Président de la Cour constitutionnelle Dieudonné Kamuleta Badibanga.

Si cette opération est rendue aujourd’hui possible, il y a lieu de reconnaitre le grand travail abattu, aux côtés des services de la Centrale électorale, lors de l’enrôlement des électeurs, par l’Office national d’identification de la population (ONIP), qui a bénéficié de l’appui conséquent du gouvernement de la République, conformément à la volonté du premier citoyen du pays, pour relever le défi de la restitution de l’identité au peuple congolais. Une action louable ! Il y a lieu de relever, cependant, qu’après l’inauguration de Suprême Automobile, une usine de montage des véhicules de marque Mercédès Benz, qui a ouvert ses portes à Kinshasa, plus de trente ans après le départ du constructeur américain General Motors, la reprise de l’octroi des cartes d’identité révèle mieux la volonté manifeste de Félix Tshisekedi de poser des actes à impact visible comme pour marquer d’une empreinte indélébile son passage à la magistrature suprême. C’est en cela qu’il entend, concrètement, s’il faut revisiter toutes ses récentes actions, à rencontrer les aspirations de ses nombreux compatriotes disséminés à travers le territoire national. Ceux qui l’attendaient sur le terrain de promesses peuvent, visiblement, rebrousser chemin puisque la donne continue de changer. Tant mieux pour l’ensemble du régime en place, qui s’offre là la confiance des congolais à l’approche des joutes électorales de décembre prochain, telles que prévues par la Commission électorale nationale indépendante, selon l’esprit des délais constitutionnels. En marge, justement, de ce rendez-vous électoral, le Président Félix Tshisekedi, le même, va surement mettre à l’œuvre des énergies nouvelles pour étoffer son bilan, notamment avec  des infrastructures modernes qu’il pourra inaugurer dès juillet prochain, dans le cadre du Programme de développement local de 145 Territoires. Dans son message à la Nation, à l’occasion du 30 juin, il a indiqué que les agences d’exécution des travaux, à l’instar du BCECO, ont confirmé la livraison des ouvrages dans, pratiquement, un mois. Voilà qui cristlise le nouveau narratif du Chef de l’Etat, qui prend, jour après jour, rendez-vous avec l’histoire et tient, même sans dire, à honorer la mémoire de son père, le Sphinx de Limete, feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Paix à son âme !

Gloire Mfemfere