Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

RDC : Prof. Daniel Mulenda préconise le recours à l’économie verte pour vaincre la pauvreté

La première édition de la Foire du livre organisée par le Centre de recherche en innovation sociale spécialisé en développement territorial durable (CIRADD) a vécu, ce mardi 27 juin 2023, dans la salle des conférences internationales du ministère des affaires étranges. Elle a été marquée par l’intervention de Daniel Mulenda Lomena, professeur associé à l’université de Kinshasa, à la faculté des sciences économiques et de gestion, qui a fait l’économie de son ouvrage de 168 pages intitulé : «Théories et pratique de l’économie verte en Afrique et pour l’Afrique», devant un parterre d’invités issus de différents horizons.

D’après le Professeur  Daniel Mulenda Lomena, l’objectif de la conférence  est d’inciter les dirigeants des pays africains à agir pour la protection de l’environnement et à adapter les progrès économiques via l’éducation au développement durable dans toutes les couches de la société.

 ‘’ Malgré la pauvreté qui servit en Afrique, l’urgence climatique oblige, dans cette partie du monde dotée d’importantes ressources naturelles, que les progrès économiques soient réalisés dans la vision d’un développement durable… C’est pourquoi, il est utile d’intensifier l’éducation au développement durable dans toutes les couches sociales, en commençant par les élites et étudiants. Cet ouvrage se fonde sur la prise en compte de la contrainte écologique dans l’organisation de la production et de la répartition des richesses… Il s’agit de chercher la croissance verte, par le renforcement  de la main de l’Etat en faillite aujourd’hui, l’adoption d’une économie verte des projets, l’émergence des actions de coopération entre petits producteurs à la base et le développement des chaines des valeurs au niveau local’’, a expliqué  Daniel Mulenda Lomena.

Il estime qu’il est envisageable qu’à une double condition, la prédation et le capitalisme sauvage cèdent la place à la préservation, et que le ménagement de sous-développement cède le terrain à la prévision et à la sanction, en vue de permettre l’orientation de l’économie vers le développement durable. ‘’Avec des réserves minières, des forêts, de l’eau et des terres fertiles dans chaque province, la RD. Congo est un territoire qui devrait vaincre la pauvreté sans épuisement des ressources naturelles et sans être l’auteur des catastrophes écologiques, et sans aggraver le réchauffement climatique’’, a-t-il complété.

Le Professeur Daniel Mulenda Lomena est spécialiste des questions liées à la gestion stratégique des entreprises, à l’économie écologique et au développement durable. Il est cadre de direction, Administrateur directeur financier honoraire de la Congolaise des voies Maritimes, directeur de cabinet honoraire au ministère de l’économie et commerce de la RD Congo et actuellement secrétaire général de ORON Group SA.

Grâce Daro