Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Tanganyika : lancement officiel du Projet RECAPTER par la Caritas Kalemie Kirungu

*La Commission Diocésaine Caritas Développement Kalemie-Kirungu, (CDCDKK) a lancé officiellement, samedi 1er juillet 2023 à Kalemie, dans la salle du ministère Provincial de Tanganyika de l’Agriculture, un projet de Renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) pour faciliter l’accès à la terre et pour réaliser un développement durable et égale.

Il s’agit d’un projet financé par l’UNION EUROPEENNE dans le Cadre de la Mise en Œuvre du « Programme d’Appui à la Participation Citoyenne de la Société Civile dans la Gestion du Bien Commun (PARC-RDC) ».

Le projet étant en consortium, avec comme demandeur principal Caritas Österreich (Caritas Autriche), codemandeur n°1 CARITAS CONGO ASBL, codemandeur n°2 Université de Lubumbashi (UNILU) et Confédération Nationale des Producteurs Agricoles du Congo (CONAPAC) comme codemandeur n°3, il sera mis en œuvre dans 10 territoires de 4 provinces ci-après :

Tanganyika (dans les territoires de : Moba, Nyunzu, Kongolo et Kabalo)Haut-Katanga (dans les territoires de : Kambove et Pweto)Lualaba (dans les territoires de : Dilolo, Mutshatsha, Lubudi )Haut–Lomami (dans le territoire de Kabongo).  Melchior KAMONA, Chargé de projet de Caritas Développement Kalemie Kirungu présente les groupes cibles de ce projet et explique les résultats attendus :

« Le projet RECAPTER a comme groupes cibles :

200 Organisations des petits/-trices agricoles (dont 11 des femmes, 60 des peuples autochtones pygmées),20 Coopératives agricoles/Structures faîtières,70 Chefs coutumiers/chefs des entités territoriales décentralisées,20 Réseaux ou mouvements des femmes, 3 Réseaux ou mouvements des peuples autochtones, 50 Réseaux ou mouvements des jeunes, 20
Médias (Chaînes de Radio & TV).  En ce qui concerne les résultats attendus :

– 200 OSC dans 4 provinces sont mieux organisées, formées et ont les moyens de pouvoir assumer le rôle comme interlocuteur crédible des pouvoirs publics, ainsi que d’exercer un contrôle citoyen dans les domaines de la cohésion sociale, le développement humain et durable.

– 200 OSC, surtout dans les zones rurales, sont engagés dans un dialogue politique efficace concernant la mise en œuvre de la loi foncière et l’accès des citoyens et communautés locales à la terre et son utilisation sécurisée.

– 40 OSC mènent des actions de préservation des variétés/ espèces locales menacées, ainsi que sa promotion d’utilisation comme source des revenues particulièrement, pour les groupes marginalisés.

– Mobilisation du public par la sensibilisation et l’information sur la sécurisation foncière et la cohésion sociale, ainsi que sur la biodiversité et l’agriculture durable».

Le lancement de ce projet s’est fait en présence des Ministres Provinciaux de l’environnement, l’agriculture, développement rural, des affaires foncières, et du Directeur de la Caritas Développement Kalemie Kirungu ainsi que les membres de CONAPAC.

Caritasdev.cd