Congo
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Vers un Forum national pour bâtir un Congo nouveau : Faisons un « Stop » et réfléchissons sur l’avenir de notre pays !

*Notre pays n’augure pas un avenir meilleur.  La guerre à l’Est du pays, les tueries perpétrées par les terroristes de Mobondo à l’Ouest contre des paisibles population Teke, et pis encore, à la porte de Kinshasa,  la capitale, plus précisément, dans la commune de Maluku, ainsi que  l’insécurité dans plusieurs coins du pays. 

Par ailleurs, tous les indicateurs économiques sont au rouge.  Les salaires des fonctionnaires ne sont plus régulièrement et le processus électoral affiche les écueils graves (la loi électorale injuste et la question de l’audit du fichier électoral) qui constituent autant de   germes de contestation qui risquent d’entraîner notre pays à des guerres interethniques ou à la guerre civile qui vont consacrer sa balkanisation.

Tout ceci, je l’ai démontré dans ma lettre ouverte adressée au Chef de l’Etat, il y a deux semaines.

Je viens solliciter auprès des compatriotes qui dirigent qu’on s’arrête, qu’on fasse un stop, qu’on arrête le processus électoral qui présage des conflits qui seront difficiles à éteindre.

Arrêtons-nous et examinons possibilités de bâtir un autre Congo où la population dans son ensemble pourrait espérer un avenir meilleur (paisible et avec des meilleures conditions de vie).

C’est pourquoi, je soutiens l’initiative des professeurs d’Université ainsi que d’autres intellectuels qui proposent la tenue d’un Forum National au mois de juin 2023   afin de réfléchir ensemble sur plusieurs thématiques.

Le calendrier proposé, ci-dessous, a l’avantage de nous permettre d’aborder toutes les questions et, avec la méthodologie des groupes thématiques, d’aller en profondeur et de trouver des solutions efficaces que nous allons formuler en termes des résolutions.

Dans mon dernier ouvrage intitulé :  « Démocratie Africaine, Démocratie consensuelle », j’ai dit que notre démocratie devrait être construite à travers le consensus sur tous les sujets qui touchent la vie communautaire (nationale). Nos ancêtres se réunissaient sous l’arbre à palabre chaque fois que le consensus communautaire étaient mis à l’épreuve, afin de le rétablir avec des solutions qui redonnaient de l’espérance à chaque membre de la communauté et ils rétablissaient ainsi la cohésion communautaire qui était brisée.

Prof. Gaston Dyndo Zabondo

Sous le haut patronage de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (Cenco) et de l’Eglise du Christ au Congo (Ecc), les professeurs d’Université et autres intellectuels congolais engagés organisent du 1er au 28 juin 2023 le Forum national pour bâtir un Congo nouveau

  1. Objectifs et Justifications :

Deux objectifs principaux visés :

  • Proposer des solutions nouvelles face à :
  • La crise généralisée et profonde touchant tous les secteurs de la vie nationale, sans espoir du lendemain meilleur ; car les efforts fournis par les Dirigeants semblent ne pas répondre aux attentes réelles de la population meurtrie ;
  • La situation de guerre injuste du pays, des attaques terroristes contre les populations Teke et Yaka, de l’insécurité dans plusieurs coins de la République Démocratique du Congo (RDC) et un processus électoral qui suscite beaucoup de critiques et de contestations ; tout cela n’augure pas un avenir meilleur de notre cher pays.
    C’est la raison pour laquelle, nous Professeurs d’Universités et autres Intellectuels Engagés, avons pris la responsabilité de réfléchir profondément sur cette situation générale du pays, afin de proposer des solutions idoines, susceptibles de résoudre les problèmes auxquels est confrontée la Nation.
  • Bâtir un Autre Congo et exprimer absolument notre rêve et voir comment passer du rêve à la réalité.
  • Nombre et qualité de participants 

           190 intellectuels repartis de la manière suivante, prendront part à ces assises :  

  • 6 personnes par province dont au moins deux femmes x 26= 156
               personnes.
  • Les autres participants :
  • Déroulement des travaux

Le Forum se déroulera du 1er au 25 juin. Pour mieux aborder les différentes problématiques et toutes les questions connexes en profondeur, il est indispensable de réunir les personnes ayant une même expertise ou expérience dans le même groupe thématique. Ces groupes pourront être éclatés en sous-groupes afin de faciliter une analyse détaillée de chaque sujet.

A. Commission # 1 : Pour Une Paix Durable En République Démocratique du     Congo.

 Trois sous-commissions :

  1. Comment assurer la paix durable et la stabilité à l’est du pays ;
  2. Questions de paix et sécurité entre le peuple Teke et Yaka ;
  3. Mise sur pied d’un mécanisme de règlement des conflits armées à travers le pays.

B. Commission # 2 : Les réformes en vue d’un Congo démocratique et stable.

Trois sous-commissions :

  1. Réformes constitutionnelles ;
  2. Réformes des institutions politiques et administratives ;
  3. Réformes de la loi électorale.

C. Commission # 3 : Quel type d’homme pour un Congo Nouveau.

Quatre sous- Commissions :

  1. Éducation et transmission des valeurs ;
  2. Finalités (buts et objectifs) de notre système éducatif ;
  3. Élaboration des programmes adaptés à notre environnement (géographique, historique, économique et socio- culturel) ;
  4. Histoire de la RDC et vérités cachées, falsifiées, ignorées ou bafouées du fait de six siècles de domination occidentale (esclavage, colonisation et néocolonialisme).

D. Commission # 4 : Quelles sont les conditions économiques à réaliser pour un Congo prospère et pour la redistribution équitable des richesses nationales entre les Congolais ?

Trois sous-commissions :

  1. Comment moderniser nos moyens de production et produire plus (dans chaque secteur) ;
  2. Comment baisser durablement les prix des produits et accroître le pouvoir d’achat des consommateurs ;
  3. Comment redistribuer équitablement les revenus nationaux.
  4. Projet d’organisation

A. Commission préparatoire au mois de mai – une semaine avant le début des assises.

Les principales tâches de cette commission se résument en trois points :

  1. Préparer le questionnaire à adresser à la   population par les canaux des églises,
  2. Sélectionner les participants et constituer des bureaux des Co-modération des commissions et des sous-commissions,
  3. Examiner la question de la logistique.

B. PROGRAMME

Le programme doit tenir compte des facteurs,  ci-après :

  1. Préparation des dépôts des candidatures pour les prochaines élections (CENI et Union sacrée).
  2. Possibilité de location des salles du Centre Interdiocésain pour d’autres activités.
  3. Possibilité de la fin de grève pour les professeurs d’université et autres.
  4. Programme
DatesActivité
Le 01 juin
Avant-midi* Prière œcuménique * Hymne nationale * Discours d’inauguration
Après-midi* adoption du règlement intérieur ; * mise en place des bureaux des commissions et des sous-commissions
Du 02 au 03 juin
 *Etats des lieux.
Du 05 au 10 juin
 *Propositions des solutions.  
Du 12 au 18 juin
 *Examen de la faisabilité pratique de chaque proposition de solution adoption
Du 20 au 22 juin
 *Adoption des résolutions et des recommandations au niveau des groupes thématiques.
Du 23 au 24 juin
 *Adoption des résolutions et des recommandations à la plénière
Le 25 juin
 *Clôture par la prière œcuménique  
A partir du 26 juin
 *Campagne médiatique de sensibilisation sur les résolutions du Forum National et mobilisation de la population

Les initiateurs/organisateurs :

Professeur Gaston DYNDO ZABONDO
E-mail : Gdyndo@gmail.com
Téléphone : +243 973 218 317

Professeur Matthieu YANGAMBI WAAKAL’EWAE
Email : matthieuwy12@gmail.com
Téléphone : +243 999 035 079

Professeur  Mafelly MAFELLY MAKAMBO
Email : mmafellym1@gmail.com
Telephone : +243 898 677 979

Professeur Raoul EKWAMPOK KA’ NDUM
Email : raoulekwa60@gmail.com
Téléphone : +243 840 587 716